Grèce-Le chef de l'agence de privatisations limogé

le
0

ATHENES, 30 janvier (Reuters) - Le gouvernement grec d'Alexis Tsipras a demandé vendredi au chef de l'agence de privatisation de démissionner après la suspension du processus de vente d'actifs publics à des investisseurs privés, a déclaré l'intéressé. Paschalis Bouchoris, mais également Emmanuel Kondylis, qui dirige le Fonds de développement des actifs de la République hellénique, ont été priés de quitter leurs fonctions par la vice-ministre des Finances Nadia Valavani, chargée au sein du gouvernement de superviser les recettes de l'Etat. "On nous a demandé de démissionner immédiatement", a déclaré Paschalis Bouchoris. "Elle nous a dit qu'il allait être mis fin au programme de privatisations et qu'il n'y avait donc aucune raison que l'agence se perpétue sous cette forme." Le nouveau gouvernement grec avait fait part plus tôt dans la journée de sa volonté d'annuler le projet de privatisation de la compagnie de gaz publique DEPA et annoncé qu'il s'opposait à l'exploitation d'un gisement d'or par un groupe canadien, l'un des plus gros projets d'investissement étranger dans le pays. ID:nL6N0V944I (Angeliki Koutantou et George Georgiopoulos,; Nicolas Delame pour le service français, édité par Tangi Salaün)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant