Grèce-Le budget 2016 prévoit une contraction moins forte

le
0

ATHENES, 20 novembre (Reuters) - Le projet de loi de Finances 2016 définitif de la Grèce table sur une contraction du PIB moins prononcée que ce qui était prévu à l'origine. Athènes table dorénavant sur une contraction du PIB de 0,7% l'an prochain au lieu d'une première estimation de 1,3%. Le budget, soumis au Parlement vendredi, confirme l'objectif d'un excédent primaire de 0,5% du PIB l'an prochain et anticipe 1,9 milliard d'euros de recettes de privatisation, en deçà de l'objectif de 3,7 milliards figurant dans le plan de renflouement de la Grèce. Le gouvernement grec compte revenir sur le marché obligataire au second semestre 2016, est-il précisé dans le projet. La dette publique atteindrait 187,8% du PIB l'an prochain contre 180,2% cette année. (Angeliki Koutantou et Karolina Tagaris, Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux