Grèce-L'Etat va renforcer les banques avec des titres-sce

le
0

ATHENES, 27 octobre (Reuters) - La gouvernement grec présentera d'ici vendredi au Parlement son projet de loi de recapitalisation du secteur bancaire, dans le but de le faire promulguer d'ici dimanche, au lendemain de la publication par la Banque centrale européenne (BCE) des conclusions de son examen de santé des quatre grandes banques grecques, a déclaré mardi un banquier au fait de la procédure. Le mécanisme de surveillance unique (MSU), qui dépend de la BCE et a pour mission la supervision des principales banques de la zone euro, est en train d'évaluer les besoins de fonds propres de Banque nationale de Grèce NBGr.AT , Banque du Pirée BOPr.AT , Alpha Bank ACBr.AT et Eurobank EURBr.AT . Les banques pourront faire appel à des investisseurs pour combler tout manque susceptible d'être révélé par l'évaluation de la BCE. Une autre source avait dit il y a une semaine que les besoins en capitaux des quatre banques devraient être inférieurs à 20 milliards d'euros. ID:nL8N12K25Y Le fonds hellénique de stabilité financière HFSF comblera toute partie du déficit de fonds propres qui ne sera pas couverte par les investisseurs privés au moyen d'actions nouvelles et d'obligations émises par les banques. "Le HFSF fournira toute aide publique qui s'avérera nécessaire via à la fois de nouvelles actions et des obligations convertibles contingentes (CoCos) que les banques émettront", a dit le banquier à Reuters. "Les actions nouvelles auront droit de vote plein. La combinaison exacte d'actions et d'obligations sera définie ultérieurement par décret ministériel". Le HFSF détient actuellement une part majoritaire dans toutes les banques grecques, sauf dans Eurobank, où sa participation n'est que de 35,4%. (George Georgiopoulos, Wilfrid Exbrayat pour le service français)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant