Grèce-L'aide à Banque du Pirée et BNG chiffrée à 5,7 mds

le
0
    ATHENES, 24 novembre (Reuters) - Deux des quatre principales 
banques grecques, la Banque du Pirée   BOPr.AT  et la Banque 
nationale de Grèce  NBGr.AT , auront besoin d'une aide de 5,7 
milliards d'euros du fonds public de soutien au secteur 
financier, lui-même soutenu par les bailleurs de fonds 
internationaux de la Grèce, a fait savoir le gouvernement mardi. 
    C'est moins qu'attendu puisqu'un responsable de l'Union 
européenne avait évoqué la semaine dernière un montant compris 
entre six et neuf milliards d'euros. 
    Les deux autres banques dites systémiques, Eurobank 
 EURBr.AT  et Alpha  ACBr.AT , ont pu lever suffisamment de 
fonds lors des augmentations de capital qu'elles ont menées à 
bien ces derniers jours. 
    "Selon les dernières données, deux banques systémiques sont 
parvenues à couvrir la totalité de leurs besoins de capitaux 
auprès des investisseurs privés", a déclaré Olga Gerovasili, 
porte-parole du gouvernement, dans un communiqué. 
    "Les deux autres ont plus que couvert les besoins identifiés 
dans le scénario de base et auront besoin d'environ 5,7 
milliards d'euros du Fonds hellénique de stabilité financière 
pour conclure le processus", a-t-elle ajouté. 
    La Banque centrale européenne (BCE) a estimé fin octobre à 
14,4 milliards d'euros les besoins de recapitalisation des 
quatre établissements dans un scénario dit adverse, un montant 
qui représente près de cinq fois leur valeur boursière globale. 
 
 (Angeliki Koutantou, Véronique Tison pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant