Grèce : "Il reste un espoir très mince de trouver un accord", selon Robert Rochefort (MoDem) (VIDEO)

le
3

"Non" grec au plan d'aide européen, démission de Yanis Varoufakis, déclarations très fermes des allemands, sommet européen de mardi, possible restructuration de la dette, rôle crucial de la BCE, mise en circulation d'une monnaie parallèle, aides à la reconstruction de l'économie grecque : Robert Rochefort, député européen, Vice-président du Mouvement Démocrate réagit à la crise grecque. Ecorama du 6 juillet, présenté par David Jacquot, sur Boursorama.com.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • glaty le mardi 7 juil 2015 à 14:12

    Vous avez vu comme moi a la télé..Des Grecs arrogants qui disent ne pas vouloir être guider par l'Europe. ..Bon,les Européens disent que la porte est ouverte pour négocier. .IL FAUT LEUR DIRE AUSSI A CES GRECS QUE LA PORTE EST AUSSI OUVERTE POUR QUITTER L'EUROPE IL FAUT LEUR SERINER UNE FOIS POUR TOUTE ..Les grecs ont plus besoins des européens et les européens n' ont pas besoin de la Grèce ..

  • M5469423 le lundi 6 juil 2015 à 19:29

    Convaincu mais malheureusement Robert Rochefort n'est pas à la tête des décideurs.

  • d.e.s.t. le lundi 6 juil 2015 à 16:07

    Le seul accord possible est sur la date du Grexit, mais pas plus!