Grèce-Hollande veut un accord avant le référendum

le , mis à jour à 14:57
0

LYON, 1er juillet (Reuters) - Reporter les négociations avec la Grèce après le référendum du 5 juillet, comme le souhaite l'Allemagne, est prendre un risque, a déclaré mercredi François Hollande, qui estime que "l'accord c'est tout de suite". "Il faut être clair, l'accord c'est tout de suite, il ne va pas être différé, ça fait tellement de temps qu'on attend cet accord, il faut qu'il vienne", a dit le président français en marge d'une visite à Lyon. "S'il ne vient pas, il faudra attendre un référendum, mais il y a toujours un risque (...), le risque c'est de rentrer dans une période de turbulences ou une période d'inconnu et mieux vaut assurer généralement l'avenir par des certitudes plutôt que par des sauts dans le vide", a-t-il souligné. (Sophie Louet et Catherine Lagrange, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux