Grèce-Hollande et Obama travaillent à une reprise du dialogue

le , mis à jour à 18:06
1

(Actualisé avec précision) PARIS, 29 juin (Reuters) - François Hollande et Barack Obama ont décidé lors d'un entretien téléphonique lundi de travailler ensemble à la reprise des négociations entre la Grèce et ses créanciers, qui se sont interrompues samedi après l'annonce par Athènes d'un référendum sur les conditions posées pour obtenir un plan d'aide européen. "Ils ont convenu de conjuguer leurs efforts pour favoriser une reprise des discussions et pour permettre le plus rapidement possible une résolution de la crise et assurer la stabilité financière de la Grèce", a-t-on déclaré dans l'entourage de François Hollande. C'est le président américain, qui plaide pour le maintien de l'intégrité de la zone euro, qui a été à l'initiative de cet entretien, ajoute-t-on de même source. Barack Obama s'est également entretenu avec la chancelière allemande dimanche, une discussion après laquelle la Maison Blanche a fait savoir que les deux dirigeants avaient souligné "l'importance primordiale" de garder la Grèce dans la zone euro. La France a dit lundi croire encore en la possibilité d'un accord entre la Grèce et ses créanciers, mais François Hollande, a signifié à Athènes que la balle était dans son camp, comme l'a fait la chancelière allemande Angela Merkel. (Julien Ponthus, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • xk8r le lundi 29 juin 2015 à 18:25

    flan by est déjà à 600 000 chomeurs en France, mieux vaut pas qu'il s'occupe de la Grèce