Grèce-Dimas n'a pu être élu au 2e tour, avec 168 voix

le
0

ATHENES, 23 décembre (Reuters) - Le candidat de la coalition gouvernementale grecque, l'ancien commissaire européen Stavros Dimas, n'a pas pu être élu, mardi, au deuxième tour de la présidentielle au parlement grec. Il a obtenu 168 voix, alors qu'il lui en aurait fallu au moins 200, sur un total de 300 députés, à ce stade du scrutin. Au premier tour, il avait obtenu 160 voix, et en a donc gagné huit entre-temps. On comptait mardi 131 votes blancs - ce qui équivaut à un non - et un absent. Le troisième tour se tiendra le 29 décembre. Ce jour-là, le seuil d'éligibilité sera abaissé à 180 voix. Si Dimas ne peut alors être élu, le parlement sera automatiquement dissous et des élections législatives seront convoquées pour le début 2015. Le parti de la gauche anti-austérité Syriza étant donné vainqueur par les sondages en cas de législatives anticipées, une telle perspective inquiète les marchés et les créanciers internationaux de la Grèce. La Bourse d'Athènes était en recul de 2,5% à 10h52 GMT, après l'annonce du résultat du vote. (Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant