Grèce-Des migrants tentent de forcer le passage vers la Macédoine

le
0
    IDOMENI, Grèce, 26 novembre (Reuters) - Plusieurs centaines 
de migrants marocains, algériens et pakistanais ont tenté jeudi 
de se frayer un passage à travers la frontière 
gréco-macédonienne, enlevant des barbelés et exigeant de pouvoir 
continuer leur voyage vers le nord de l'Europe. 
    Au total, 1.500 migrants étaient en attente jeudi près 
d'Idomeni, à la frontière septentrionale de la Grèce, en raison 
des mesures européennes de filtrage des migrants, censées ne 
permettre l'entrée dans les pays des Balkans qu'aux personnes 
fuyant les conflits de Syrie, d'Afghanistan et d'Irak. 
    Certains migrants ont lancé des pierres en direction des 
forces de police. D'autres les suppliaient en criant: "Nous 
voulons aller en Allemagne!" 
    Plus de 800.000 migrants en provenance du Moyen-Orient, 
d'Afrique et d'Asie sont arrivés en Europe cette année, la 
plupart via les îles grecques. 
    Jusqu'ici, seuls 148 réfugiés arrivés en Italie et en Grèce 
ont été relocalisés dans d'autres pays membres de l'Union 
européenne dans le cadre du programme de répartition de 160.000 
demandeurs d'asile que l'UE a convenu de mettre en oeuvre en 
septembre dernier.  
 
 (Yannis Behrakis; Eric Faye et Jean-Stéphane Brosse pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant