Grèce : depuis Bruxelles, Sarkozy demande à Hollande de se ressaisir

le
11
Grèce : depuis Bruxelles, Sarkozy demande à Hollande de se ressaisir
Grèce : depuis Bruxelles, Sarkozy demande à Hollande de se ressaisir

Nicolas Sarkozy a critiqué l'attitude de François Hollande dans le dossier grec ce dimanche, lui demandant de se «ressaisir». L'ancien chef de l'Etat estime que son successeur a fait une «erreur depuis sept mois» en pensant que Alexis Tsipras «pouvait avoir un chèque sans conditions de la part de ses partenaires de la zone euro sans faire les réformes» nécessaires. 

«Jamais l'Europe n'a eu autant besoin d'unité, jamais elle n'a eu autant besoin d'un leadership, d'un leadership franco-allemand. Et ces divisions n'ont pas de sens, compte tenu de la gravité de la situation. Elles ajoutent, me semble-t-il, à l'incertitude et à l'instabilité. Il faut que M. Hollande se ressaisisse et reconstitue une unité avec la chancelière allemande (Angela) Merkel», a déclaré Nicolas Sarkozy à Bruxelles au sortir d'une réunion du Parti populaire européen (PPE), dont sont membres Les Républicains (ex-UMP).

>>> EN DIRECT. Grèce : la situation de dimanche

L'actuel président des Républicains a toutefois rejoint François Hollande sur un point : il serait «préférable» d'arriver à un «compromis» dès ce dimanche soir afin que la Grèce reste dans la zone euro. «La question n'est pas tant la question des modalités du plan que la question de la confiance», a estimé Nicolas Sarkozy, qui a de nouveau attaqué le Premier ministre grec Alexis Tsipras.

Ce dernier «a menti à son peuple avant les élections et aujourd'hui est en train d'expliquer aux différents gouvernements européens qu'il est prêt à accepter ce qu'il a lui-même demandé aux Grecs de refuser il y a huit jours. Ca doit être un sujet de réflexion pour tous les Européens qui pourraient être tentés par le vote des extrêmes», a dit Nicolas Sarkozy.

«La très grande question qui est posée est: peut-on ou non avoir confiance en M. Tsipras, en sa parole, en ses engagements ? D'autant plus qu'il y a quelque chose qui a changé ces derniers jours, c'est ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3155433 le lundi 13 juil 2015 à 09:24

    meme pas honte ce politicien , avec toutes les largesses qu'il a accordé lui meme a la Grece ,! Honteux politiques ! POLITEXIT , c'est la l'urgence ! et la folie des politiques de metier est la raison de l'enfoncement vers la faillite de nombreux pays ..."La France est une Grece en devenir" ...l'endettement continue sans cesse , malgré tous les avertissements !

  • 445566ZM le dimanche 12 juil 2015 à 19:03

    Les grecs tiennent à conserver les principes de leur societè archaïque: sans impôts. Mais avec des subventions européennes, nécessaires et toujours les bienvenues. Pourtant ils doivent se prendre en charge, les autres pays ne veulent plus s'endetter pour aider la Grèce. Dans leur logique pervertie, ils ont du mal à comprendre.

  • M3121282 le dimanche 12 juil 2015 à 18:58

    Comme il le dit dans l'article à propos de M. Tsipras : «La très grande question qui est posée est: peut-on ou non avoir confiance en NS en sa parole, en ses engagements ? "

  • xk8r le dimanche 12 juil 2015 à 18:31

    sarko a raison : qu'il se ressaisisse ou qu'il démissionne !

  • M7097610 le dimanche 12 juil 2015 à 18:27

    3 % par ici, 4% par là, 5 % encore...et on arrie à 2000 milliards. c'est frk qui régale ?

  • frk987 le dimanche 12 juil 2015 à 18:12

    Suite : le prélèvement à la source en faisant cadeau aux héritiers d'une année fiscale du défunt coûtera beaucoup plus !!!!

  • xk8r le dimanche 12 juil 2015 à 17:55

    Nicolas Sarkozy a demandé à François Hollande qu'il "se ressaisisse" dans le dossier grec

  • M4358281 le dimanche 12 juil 2015 à 17:43

    Il n'aime pas les b0lch0s ..on le comprend

  • M7097610 le dimanche 12 juil 2015 à 17:43

    l'erreur de 2007 à 2012 a fait reprendre par l'Etat, c'est à dire les contribuables, les créances grecques pourries des banques et assurances... A sa place, je me ferais tout petit mais il l'est déjà physiquement alors il plastronne une fois de plus ! Les contribuables associés deraient l'attaquer en justice pour forfaiture

  • frk987 le dimanche 12 juil 2015 à 17:33

    Ah il reste des électeurs à FH !!!!