Grèce-Chute des financements BCE en février, bond des ELA

le
0

par George Georgiopoulos ATHENES, 12 mars (Reuters) - Les financements servis par la Banque centrale européenne (BCE) aux banques grecques ont fortement diminué en février, par rapport au mois précédent, en revanche ceux assurés par la banque centrale grecque suivant le mécanisme de fourniture de liquidité d'urgence (ELA) ont bondi. Les données publiées jeudi par la Banque de Grèce montrent que les prêts de la BCE contre garantie ont chuté de 53% à 38,61 milliards d'euros contre 82,24 milliards en janvier, la BCE n'acceptant plus la dette souveraine grecque comme collatéral depuis le 4 février. La BCE a pris cette décision -- sur laquelle elle a dit pouvoir revenir si Athènes entreprenait des réformes -- après que le nouveau gouvernement grec de gauche radicale eut annoncé son intention de couper court avec le programme de renflouement du pays, lequel permettrait à Athènes d'accéder aux financements de la BCE. De ce fait, le système bancaire grec ne peut se financer que par l'intermédiaire de la banque centrale nationale et suivant le mécanisme ELA, dont le caractère provisoire doit en principe inciter la zone euro à trouver une solution à la question grecque avant qu'elle ne dégénère en crise bancaire totale. Les banques grecques peuvent toutefois encore utiliser comme garantie leurs obligations émises par le Fonds européen de stabilité financière (FESF), ce qui explique qu'il y ait eu encore des prêts de la BCE le mois dernier. Les prêts ELA de la Banque de Grèce, plus chers que les financements BCE, ont représenté 65,64 milliards d'euros en février contre 5,2 milliards en janvier. Les retraits aux guichets des banques grecques ont atteint 16,2 milliards d'euros en décembre et janvier, la confrontation entre Athènes et Bruxelles poussant les déposants à thésauriser chez eux ou à l'étranger. Les retraits se sont poursuivis en février et le chiffre doit en être publié dans le courant du mois. Selon une source bancaire, le Conseil des gouverneurs de la BCE a accepté ce jeudi de relever de quelque 600 millions d'euros le plafond des liquidités ELA. ID:nL5N0WE3B4 Au total, les refinancements des banques grecques auprès de la BCE et de la Banque de Grèce ont atteint 104,3 milliards d'euros en février, soit l'équivalent de 57% environ du PIB. (Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Joanny)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant