Grèce : avec l'aval de son Parlement, Tsipras demande l'aide de Bruxelles

le , mis à jour à 12:20
14
Grèce : avec l'aval de son Parlement, Tsipras demande l'aide de Bruxelles
Grèce : avec l'aval de son Parlement, Tsipras demande l'aide de Bruxelles

C'est une étape déterminante qui a été franchie dans la nuit de vendredi à samedi en Grèce, mais tout n'est pas soldé pour autant. Athènes poursuit ce samedi un week-end décisif. Certes, le Parlement grec a accepté les propositions que le Premier ministre Alexis Tsipras a formulées aux créanciers de la Grèce. Certes, la contestation populaire s'est résumée vendredi soir à quelques milliers de manifestants anti-austérité, mais Tsipras, qui estime avoir obtenu « un mandat clair », a dû s'appuyer plus sur l'opposition pro-européenne que sur son parti, Syriza. Et plusieurs députés de sa formation ont fait défection. Prochain rendez-vous ce samedi, à 15 heures, avec le sommet exceptionnel de l'Eurogroupe.

QUESTION DU JOUR. Faut-il accorder une nouvelle aide financière à la Grèce ?

Le Parlement grec soutient Tsipras. Vers 3h30 à Athènes, 2h20 à Paris, les députés grecs ont adopté le programme de réformes de Tsipras. Sur les 291 députés présents, 251 ont approuvé le document. Vendredi dans la soirée, une source européenne avait révélé que les trois institutions créancières (UE, BCE, FMI) jugeaient la proposition d'Athènes « positive », et constituant « une base de négociation » en vue d'un troisième plan d'aide au pays d'un montant de 74 milliards d'euros. Fort de ce viatique, exactement au même moment, le Premier ministre grec Alexis Tsipras appelait les parlementaires à un vote de « haute responsabilité », l'autorisant à négocier ce plan.

VIDEO. Grèce : des propositions «crédibles» pour Hollande

Mais un vote tout en nuances. Pour 251 qui l'ont approuvé, 32 députés ont rejeté le plan de Tsipras, dont dix députés de Syriza. Huit se sont abstenus, parmi lesquels trois figures politiques : le ministre de l’Énergie Panagiotis Lafazanis, le ministre délégué aux Caisses d'assurance sociale Dimitris Stratoulis et la présidente du Parlement Zoe Konstantopoulou, troisième ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M6590582 le samedi 11 juil 2015 à 12:44

    Cela ne marchera pas, les grecs continueront à ne pas payer l'impôt. On aura beau augmenter la TVA, ils continueront de payer en liquide et à tricher encore plus qu'avant. Le contribuable européen paiera encore des dizaines de milliards qui ira dans la poche de ces tricheurs. Dans quelques temps, ils reviendront dire que la rigueur qu'on leur a imposée ne marche pas.

  • dsta le samedi 11 juil 2015 à 11:57

    C'est toute l'Europe qui devrait revendiquer un Grexit ! Donner 75 milliards de plus est une folie, car ils n'ont jamais fait aucune réforme et n'en feront jamais! Ils peuvent PROMETTRE une TVA a 100%...qui dans les faits ne sera jamais collectée! En continuant avec la Grèce, on signe la FIN de l'Europe !

  • Rynn le samedi 11 juil 2015 à 11:45

    Sans Hollande il y avait un Grexit, on prenait nos pertes puis c'était fini. Maintenant l'argent sera perdu mais en plus on en rajoute et dans un an , le problème sera toujours là mais en plus grave

  • Rynn le samedi 11 juil 2015 à 11:42

    Cette mascarade est accablante: faire un référendum pour dire non à l'austérité et adopter ensuite des mesures pires: elle esst belle la démocratie grecque dont tous les partis politiques chantaient les louanges.La dette grecque n'est pas remboursable donc il faur l'alléger et juste derrière un nouveau prêt qui ne sera jamais remboursé: de la folie pure!

  • M8252219 le samedi 11 juil 2015 à 11:37

    L'exemple devrait venir d'en Haut; en France aussi MAIS!!!! Grèce 11 millions de citoyens 300 députés:-:Espagne 46,5 millions de citoyens 350 députés:-:Italie 60 millions de citoyens 618 députés:-:France 65.5 millions de citoyens 577 députés:-:Allemagne 80.6 millions de citoyens 598 députés. L'EXEMPLE DOIT VENIR D'EN HAUT ET IL Y A DU CHEMIN À FAIRE. Politiciens responsables et honnêtes ? ou bien des r.a.t.s autour du fromage.

  • quoa le samedi 11 juil 2015 à 11:34

    youpi:les retraités grecs vont pouvoir retoucher leurs primes de noel grace a hollande

  • paspil le samedi 11 juil 2015 à 11:10

    en 2012 la droite grecque a refusé l'austérité pour les deputés ... je suis sur que la gauche va preserver cet acquis .

  • t_n_t le samedi 11 juil 2015 à 11:04

    Il faut aider les grecs a faire les reformes avant de les aider financièrement

  • t_n_t le samedi 11 juil 2015 à 10:58

    Pourquoi ça marcherais cette fois ci ???

  • M9911573 le samedi 11 juil 2015 à 10:51

    Comme toutes les autres, les promesses de réforme grecques ne seront pas tenues. Mascarade menée avec la complicité active de Hollande, maître en la matière. Les zélites fêtent l'évènement, sur le dos des peuples européens dont le fardeau dette s'accroît encore. Au secours, Angela…