Grèce : ambiance tendue au Parlement entre Juncker et une eurodéputée

le
26
Grèce : ambiance tendue au Parlement entre Juncker et une eurodéputée
Grèce : ambiance tendue au Parlement entre Juncker et une eurodéputée

La situation économique de la Grèce, qui fait trembler le peuple grec mais aussi l'Europe, semble particulièrement toucher Jean-Claude Juncker. Personnage sympathique, souvent souriant devant les caméras, le président de la Commission européenne s'est passablement énervé ce mardi matin devant le Parlement européen après qu'une eurodéputée hongroise lui a reproché d'être agrippé à son téléphone et de ne pas connaître «les problèmes de monsieur tout le monde». 

«Cessez ce bavardage qui consiste à me dire que je regarde mon téléphone», a, poliment, lancé Jean-Claude Juncker, qui s'exprimait pour la première fois devant les eurodéputés à Strasbourg depuis le «non» des Grecs au référendum de dimanche. «Je suis en texting, comme on dit en franglais, avec le Premier ministre grec, je ne sais pas si vous avez l'occasion de faire de même, mais je dois faire ça aujourd'hui.. Je fais mon travail», s'est ensuite emporté le Luxembourgeois, très impliqué dans les négociations sur le sort de la Grèce. 

VIDEO. Juncker répond à une eurodéputée hongroise (en anglais)

«En plus, donner de la Commission et de l'Europe l'idée que nous serions dans nos salons dorés et que nous ne regardions pas de près les conditions de vie de nos citoyens relève de l'absurdité du populisme élémentaire, de la démagogie malsaine, moi je m'entretiens chaque semaine avec des citoyens grecs», a-t-il ajouté dans sa réponse à Krisztina Morvai, eurodéputée non inscrite du Jobbik, le parti hongrois d'extrême droite. 

>>>Les événements de la journée de mardi en direct

Quelques minutes plus tôt déjà, Jean-Claude Juncker a vivement répondu à Yanis Varoufakis, ex-ministre grec des Finances, qui avait accusé l'Europe et le FMI, créanciers de la Grèce, de «terrorisme» et de vouloir «humilier les Grecs». «Je n'accepte pas ici d'être qualifié de terroriste par le gouvernement grec», a déclaré ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1945416 le mardi 7 juil 2015 à 14:23

    la dette grecque nous fait hurler, mais qui connait la dette cacher de l'Allemagne , qu'on paye tous?? http://www.lemonde.fr/idees/article/2015/07/06/une-dette-allemande_4672279_3232.html

  • monjohn le mardi 7 juil 2015 à 14:03

    Ne vous disputez pas, il ne s'agit que de fric, enfin du papter en fait...

  • fquiroga le mardi 7 juil 2015 à 13:44

    Un non-élu de plus dicte sa loi.....

  • M348281 le mardi 7 juil 2015 à 13:40

    Une grande erreur de l'avoir nommé à ce poste !

  • exmarot9 le mardi 7 juil 2015 à 13:29

    ils vont tout doucement par s'engueu...ler.qu'est ce que cela sera s' il y a contagion et le spectre de la sortie de l'euro se profile dans d'autres pays

  • ppsoft le mardi 7 juil 2015 à 13:25

    Junker, un personnage sympathique ? Non mais vous rigolez, ou quoi ? Il fait peut-être des sourires de façade, mais il n'y a pas plus fourbe et antidémocratique que ce type. Il ne souhaite qu'une chose, c'est imposer l'Empire en Europe par l'outil de la finance et des instruments monétaires. C'est un vrai Palpatine, ne vous laissez pas tromper.

  • mlemonn4 le mardi 7 juil 2015 à 13:05

    Juncker, lorsqu'il tape sur l'épaule d'un élu d'un pays européen voisin, cela signifie qu'il se congratule ! en effet, pendant ce temps là, pour le Luxembourg, cela signifie qu'il vient de faire un bon deal sur les impots qu'il vient de détourner comme manne financière pour son pays, un paradis fiscal! Un pays qui n'a rien à faire dans l'Europe avec de telles conditions inacceptables pour les autres citoyens des pays européens qui paient les impôts de ceux qui ne le sont pas payés !!

  • M8363207 le mardi 7 juil 2015 à 13:04

    Ca y va la censure sur bourso.Le passé secret de monsieur Junker ne doit pas être étalé publiquement et boursorama veille au grain

  • mlemonn4 le mardi 7 juil 2015 à 12:59

    Décidément sur ce site, on n'aime vraiment pas lorsque l'on s'attaque à la belle pensée unique de l'Europe !l'ERurope, un échec cuisant annoncé dès le trait-é de Maastrich et dont les techncortaes de nos apys sont le seuls responsables et qu'ils devront tot ou tard assumer et répondre devant els peuples !

  • stricot le mardi 7 juil 2015 à 12:53

    @sarzanae - c'est quoi votre source pour les 15% de taux d'interet? A ma connaissance en Mai ils ont emprunte a 2.7%. Vous preteriez a la Grece a 2.7% par an vous? Non. Par contre s'ils sortent de l'Euro et de l'EU, effectivement un taux quelque part entre 5 et 15% est fort possible, et la les retraites Grecs vont pas etre payes souvent.