Great Wall, Geely, Chery? la lente émergence des champions locaux

le
0
il existe 170 constructeurs d'automobiles et de véhicules utilitaires en Chine. Mais ils doivent imposer des marques plus fortes pour progresser en parts de marché.

Au Salon de Shangaï, sous une statue de félin bondissant de la paroi du stand, des mannequins aux tenues excentriques piquées de fourrure tachetée entourent un SUV, présenté par la marque chinoise Leopaard. Ce nom ne vous dit rien? Normal, il existe 170 constructeurs de voitures, camions et bus en Chine, dont certains ne réalisent que des ventes confidentielles.

Les marques locales lanceront cette année 51 des 81 nouvelles voitures prévues pour le marché chinois. Elles sont d'autant plus nombreuses que Pékin oblige les constructeurs internationaux - qui produisent en coentreprise avec des groupes publics - à créer des marques chinoises. Le gouvernement a pour objectif de faire monter la part des constructeurs chinois à 40 % du marché des véhicules particuliers en 2015, contre environ 30 % act...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant