Grave marée noire en Nouvelle-Zélande

le
0
Un porte-conteneurs libérien, contenant 1.700 tonnes de carburant, s'est échoué mercredi dernier sur un récif de la baie touristique de Plenty. Les autorités évoquent déjà la «pire catastrophe écologique maritime» de l'histoire du pays.

La Nouvelle-Zélande face à une crise environnementale majeure. Depuis le naufrage mercredi dernier d'un porte-conteneurs libérien sur un récif, le pays combat une marée noire, que le mauvais temps vient d'aggraver. De 130 à 350 tonnes de fioul lourd se sont échappées ces dernières heures du Rena, dont la coque menace de se briser et de libérer les 1.300 à 1.500 tonnes de carburant restant sur le récif Astrolabe, à 22 km au large de la ville de Tauranga (île du Nord). Les autorités déplorent déjà la «pire catastrophe écologique maritime» de l'histoire du pays.

Les premières nappes de carburant ont atteint lundi la côte.
Les premières nappes de carburant ont atteint lundi la côte. Crédits photo : SUN MEDIA/AFP

Pour des raisons encore inconnues, Rena, un cargo d'une capacité de 47.000 tonnes et qui transporte quelque 2.000 conteneurs, s'est échoué mercredi dernier dans la baie de Plenty, réputé pour la richesse de sa faune et de sa flore. Vingt tonnes de carburant s'étaient jusqu'à ce week-end répandues dans

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant