Gratuits, les réseaux sociaux remplaceront-ils les SMS et appels surtaxés?

le
0
Gratuits, les réseaux sociaux remplaceront-ils les SMS et appels surtaxés?
Gratuits, les réseaux sociaux remplaceront-ils les SMS et appels surtaxés?

Gratuits, instantanés et à la portée de tous, les "j'aime" et les retweets des réseaux sociaux commencent à faire de l'ombre aux SMS et appels surtaxés des émissions de TV, avec un manque à gagner à la clé pour les chaînes.La société de production FremantleMedia, filiale du premier groupe audiovisuel européen, RTL Group, vient de lancer un pavé dans la mare en annonçant la fin des SMS et appels surtaxés pour l'un de ses formats en France.Actuellement, un vote dans une émission de chant ou de téléréalité revient à 65 centimes pour un SMS ou à 80 centimes si le téléspectateur téléphone (plus le coût normal du message ou de l'appel).La troisième saison du télé-crochet "Nouvelle Star", produite par FremantleMedia et dont le deuxième volet est actuellement diffusé sur D8 en prime-time, ne fera plus payer ses téléspectateurs pour voter. Outre les votes gratuits via les réseaux sociaux (Facebook ou Twitter) ou une application dédiée, les fans de chanson pourront aussi voter pour leur candidat à travers des SMS et des appels non surtaxés (au tarif normal ou inclus dans les forfaits illimités). "Les SMS et les appels sont maintenus mais non surtaxés, car on ne veut pas exclure les téléspectateurs non connectés aux réseaux sociaux. Contrairement à ce qu'on croit à Paris, beaucoup de personnes ne tweetent pas encore", a déclaré à l'AFP un porte-parole de FremantleMedia France qui a confirmé ce nouveau dispositif, dévoilé par RTL.La société de production a également confirmé que la troisième saison de "Nouvelle Star" serait bien diffusée sur D8, contrairement à ce qui a été indiqué par certains médias, puisque "deux nouvelles saisons ont été signées en 2013, à la fin de la saison 1". Compensé par la publicité La raison de ce changement de braquet, impulsé par ce géant européen ? "On s'est rendu compte qu'il y avait un décalage entre les votes sur ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant