Gratuité des transports en Ile-de-France: très chère facture

le
14
Gratuité des transports en Ile-de-France: très chère facture
Gratuité des transports en Ile-de-France: très chère facture

Comme il y a presque un an jour pour jour où la circulation alternée avait été mise en place, la gratuité dans les transports en Ile-de-France demandée par Jean-Paul Huchon, le président du Syndicat des Transports d'Ile-de-France (STIF) pourrait coûter au moins dix millions d'euros à la région. L'an passé, le STIF avait estimé une perte de l'ordre de quatre millions d'euros par jour en semaine dont 2,5 millions sur le réseau RATP et le reste pour le réseau SNCF Transilien et les bus du réseau Optile. Le week end, le manque à gagner serait plus faible de 3,5 millions pour la journée de samedi et de 2,5 millions le dimanche.

«Dans le cadre de l'épisode de pollution aux particules fines PM10, qui sévit notamment dans notre région depuis plusieurs jours, la dégradation de la qualité de l'air a atteint ce vendredi le seuil d'alerte. Les informations disponibles actuellement indiquent que cette situation devrait persister. C'est pourquoi dans l'attente des décisions de l'Etat sur le déclenchement de la circulation alternée à Paris, j'ai demandé aux opérateurs de transports SNCF, RATP et OPTILE de mettre en œuvre dès demain la gratuité des transports sur leurs réseaux respectifs en Ile de France,» s'est justifié Jean-Paul Huchon, vendredi soir.

Pour les usagers, les bus, métros, RER et Transilien sont donc accessibles librement et gratuitement dans l'ensemble des zones 1 à 5. Pour le STIF, cette décision a pour but d'encourager les habitants à privilégier les transports en commun pour leurs déplacements plutôt que la voiture.

Pour les opérateurs, la perte s'explique surtout l'absence de vente des tickets à l'unité ou des forfaits spécifiques pour les jeunes ou pour les touristes. En outre, c'est une journée blanche où aucune amende n'est dressée.

L'an passé, la facture de 10 millions d'euros que le STIF avait décidé d'instaurer pendant trois jours lors du pic de pollution avait été pris en ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • lsleleu le dimanche 22 mar 2015 à 16:25

    Il fut un temps ou la politique du gouvernement était de mettre en province des sièges de sociétés ou des services de grands groupes non indispensables a Paris ou en est t'on de cette merveilleuse idée jamais mis en œuvre ! Alors Paris es congestionné les aéroports pareils, les gares du même jus !

  • M1961G le dimanche 22 mar 2015 à 12:09

    les bobos de gauche devraient instaurer un jour fèrié dès qu'il y'a pollution , ce serait plus éfficace . il y'a à peu près 5 jours de pollution dans l'année , les bobos de gauche peuvent offrir aux salariés une semaine de vacance en plus , non!!!!!!!

  • neutro le dimanche 22 mar 2015 à 11:30

    Tout à fait d'accord avec les commentaires concernant la responsabilité de l' Allemagne sur cette pollution et incidemment, voilà où conduisent certaines politiques inconscientes inspirées par les Verts...

  • Cambio17 le dimanche 22 mar 2015 à 08:37

    Oh Ségolène royale ministre de l'écologie nous à bien proposé les autoroutes gratuits les week-end... LOL !

  • nero51 le samedi 21 mar 2015 à 23:46

    mesure stupide et couteuse.il faudrait mieux faire pression sur les pays du nord de la france comme l'allemagne qui pollue notre pays sans vergogne avec leur industrie lourde et leurs centrales a charbon.sauf accident,nos centrales nucleaires n'intoxitent pas les enfants du nord de l'europe....

  • nayara10 le samedi 21 mar 2015 à 20:56

    Tous pourris...

  • M4760237 le samedi 21 mar 2015 à 19:26

    Hydralgo est généreuse avec l'argent des autres. C'est bien connu dans sa classe. Au fait : combien héberge-t-elle de clandestins ?

  • DADA40 le samedi 21 mar 2015 à 18:56

    Demandons une compensation financière à l'Allemagne.

  • DADA40 le samedi 21 mar 2015 à 18:55

    70% principalement dus au chauffage fuel et bois que l'on dit écologique. Sans parler des centrale allemandes qui fonctionnent au charbon, ce qui est moindre mal et au LIGNITE ce qui est une catastrophe écologique.

  • DADA40 le samedi 21 mar 2015 à 18:53

    Tout à fait d'accord . la circulation alternée ne fait baisser la pollution que de 15%. Si on interdit toute circulation, il reste 70%