GRAPHES-Le marché des options table sur un euro à la hausse jusqu'en avril

le
0
    * Les risk reversals à un mois signalent une hausse de 
l'euro : 
    * http://bit.ly/1UCoXhE 
 
    PARIS, 17 mars (Reuters) - Les anticipations de marché sur 
le taux de change de l'euro pour le mois à venir sont passées à 
la hausse jeudi pour la première fois depuis février, un nouveau 
signal de la perte de confiance des investisseurs dans la hausse 
du dollar qui a dominé au cours des deux dernières années. 
    Après quelques semaines d'hésitation dans l'attente de la 
réunion de politique monétaire de la Banque centrale européenne 
(BCE) de la semaine dernière, les risk reversals (risques de 
retournement) à un mois sur l'euro signalent une perspective 
d'appréciation de la devise européenne, selon les données de 
Thomson Reuters Datastream  EUR1MRR= . 
    Graphique sur l'euro/dollar au comptant et le risk reversal 
à un mois : http://bit.ly/1UCoXhE 
    Le risk reversal est une combinaison d'instruments 
optionnels - en l'occurrence un put et un call - qui permet au 
détenteur d'une position de change de modifier son profil de 
risque. L'acheteur d'un risk reversal positif anticipe une 
hausse de la devise alors que l'acheteur d'un risque reversal 
négatif parie sur sa baisse. 
    A plus longue échéance, les intervenants sur le marché des 
changes estiment que le dollar conserve un potentiel de hausse 
en raison des anticipations sur une remontée des taux directeurs 
aux Etats-Unis au second semestre. La perspective du référendum 
du 23 juin au Royaume-Uni sur une sortie du pays de l'Union 
européenne est aussi susceptible de peser sur la devise 
européenne à l'horizon du mois de juin.  EUR6MRR=   EUR3MRR=  
    Tous les risk reversals jusqu'à un an d'échéance signalaient 
des anticipations à la hausse de l'euro début février, et ce 
pour la première fois en près de trois ans. Elles étaient plus 
marquées qu'actuellement mais le retournement intervenu jeudi 
sur l'échéance à un mois, illustre la moindre confiance des 
investisseurs dans le potentiel haussier du dollar à court terme 
en dépit des nouvelles mesures d'assouplissement monétaire 
annoncées par la BCE.  
     
 
 (Patrick Graham; Nigel Stephenson pour le graphique, Marc 
Joanny pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant