GRAPHES DU JOUR-Marchés-L'or boudé, USA et Japon en tête en 2013

le
0

LONDRES, 31 décembre (Reuters) - L'or est le grand perdant au palmarès des rendements des actifs financiers en 2013, tandis que les valeurs américaines arrivent en tête avec un indice S&P 500 .SPX en passe de réaliser sa meilleure performance depuis 1997.

A la clôture du 30 décembre, l'indice américain progresse de 31,5% dividendes inclus depuis le 1er janvier, soutenu d'abord par les mesures de la Réserve fédérale pour soutenir l'économie puis par l'annonce, en décembre, de leur retrait progressif du fait de l'amélioration de la conjoncture.

Les valeurs japonaises suivent de peu avec un indice Nikkei

.N225 en hausse de 31,2% dividendes inclus et en dollars. En points, le Nikkei devance cependant largement le S&P avec une avance de 56,7% contre 29%.

L'or XAU= est en queue du palmarès avec un recul annuel de 28,6%, sans précédent depuis 1981. Valeur refuge par excellence, le métal fin a pâti cette année du retour de l'appétit pour le risque et des anticipations d'un renchérissement du dollar, qui en augmentera le prix.

Les marchés émergents sont les autres grands perdants de 2013, dans la crainte de sorties de capitaux en conséquence du dénouement du programme d'assouplissement quantitatif de la Fed, dont ils avaient largement bénéficié.

La dette émergente en devises locales réalise la deuxième plus mauvaise performance des actifs financiers en 2013, avec des pertes d'environ 9%. Les Bourses sont aussi impactées avec l'indice MSCI des principaux pays émergents .MSCIEF qui affiche un repli de 2,3% depuis le début de l'année.

Les matières premières ont quant à elles subi le contrecoup de la baisse de la demande des marchés émergents et du ralentissement de la croissance chinoise. L'indice Reuters/Jefferies CRB des matières premières recule ainsi de 4,2% depuis le 1er janvier.

Graphique des rendements des actifs en 2013 :

http://link.reuters.com/hac65v

Parmi les marchés boursiers émergents, la Grèce - rétrogradée dans cette catégorie cette année par le compilateur d'indices MSCI - arrive largement en tête avec un gain de 53%, devant Taiwan (+9,6%), l'Egypte (+8,4%) et la Malaisie (+7,4%).

L'Indonésie, la Turquie et le Pérou ferment la marche avec des reculs respectifs de 23,4%, 25,5% et 30,7%.

Graphique des marchés boursiers émergents en 2013 :

http://link.reuters.com/weh36s

Dans les marchés dits frontières, catégorie qui regroupe des pays émergents dont la capitalisation boursière et la liquidité restent faibles, la Bulgarie se classe en tête avec un bond de 98,1% de son marché boursier, devant les Emirats arabes unis (+84,3%), l'Argentine (+71,4%) et le Kenya (+48,3%).

Seuls cinq de ces pays ont subi une baisse de leur marché boursier en 2013, notamment l'Ukraine, bonne dernière avec une baisse de 17,8%.

Graphique des marchés frontières :

http://link.reuters.com/zyh97s

Toutes régions confondues, la progression des Bourses a été menée par l'ensemble des secteurs à l'exception de celui des ressources de base, le seul à finir l'année en repli.

Les services cycliques à la consommation arrivent en tête devant les secteurs de la pharmacie et des biens industriels, selon les indices mondiaux calculés par Thomson Reuters.

Graphique des performances sectorielles :

http://link.reuters.com/tac42v

Voir aussi :

* BILAN-Marchés-Les banques centrales favorisent le risque

ID:nL6N0JX473

* LE POINT sur les bilans 2013 et les perspectives 2014

ID:nL6N0JZ2Z5

(Natsuko Waki, Véronique Tison pour le service français, édité par Dominique Rodriguez)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant