GRAPHES-Bourses émergentes-Plongeon de 20% au T3 avec Chine et Brésil

le
0

LONDRES, 30 septembre (Reuters) - Les actifs émergents ont été lourdement pénalisés au cours du troisième trimestre avec une baisse de près de 20% des actions et une chute de nombreuses devises à des plus bas records contre le dollar. Toutes les classes d'actifs émergents affichent des pertes depuis le débit de l'année avec une accélération de leur repli sur la période de juillet à septembre marquée par la chute des actions chinoises, un ralentissement de la croissance dans le monde émergent et une dévaluation du yuan. Le report par la Réserve fédérale américaine de la hausse de ses taux, loin d'alléger la pression sur les marchés émergents, a ravivé les inquiétudes des investisseurs qui y ont vu la confirmation de la fragilité de la croissance mondiale. Graphique sur la performance des différentes classes d'actifs émergents : http://link.reuters.com/xyg75w "Les marchés émergents ont été pris à revers par des facteurs négatifs venant de toutes parts", a dit Ilan Solot, responsable de la stratégie sur les devises émergentes de Brown Brothers Harriman. "Le scénario mondial était négatif, il n'y avait plus d'appétit pour les actions ni pour le risque, il y avait beaucoup d'incertitudes autour des grandes banques centrales et beaucoup de facteurs propres à des pays particuliers... et pour couronner le tout, le cycle des matières premières. Tous les ingrédients du parfait désastre." Les investisseurs internationaux ont cédé l'équivalent de 40 milliards de dollars d'actifs émergents, à parité entre actions et obligations, sur les trois mois à fin septembre, le montant le plus important sur un trimestre depuis la fin 2008, selon l'Institute of International Finance. L'indice MSCI des marchés émergents le plus large .MSCIEF a atteint un plus bas de six ans le 24 août et enregistré son plus mauvais trimestre depuis 2011. Les indices boursiers chinois, qui avaient affiché une progression de 25% au premier semestre, ont enregistré la pire performance toutes classes d'actifs confondues au troisième trimestre, chutant de 30%; Graphique sur la performance des différentes classes depuis le début de l'année et sur le T3 : http://link.reuters.com/xyg75w En dollar, seuls les marchés actions russes et hongrois affichent une performance positive depuis le début de l'année, tandis que l'indice MSCI des actions brésiliennes chute de 43%. Graphique sur la performance des marchés actions émergents depuis début 2015 : http://link.reuters.com/weh36s L'indice EMBI Global de la dette émergente en dollar a limité son recul à 0,8% mais c'est en grande partie dû aux progressions à deux chiffres de la dette de l'Ukraine et de la Russie. L'écart de rendement moyen de la dette émergente en dollar par rapport aux obligations d'Etat américaines s'est élargi de 100 points de base au troisième trimestre à 480 points de base 11EML . L'indice GBI-EM de la dette émergente en devises locales a en revanche baissé de 11% sur le trimestre portant sa perte à environ 16% depuis le début de l'année. Graphique sur la performance de la dette émergente depuis le début de l'année et au T3 : http://link.reuters.com/bub37v L'écart de performance entre les indices en dollar et en devise locale reflète en grande partie des effets de change défavorables. Le real brésilien a perdu jusqu'à 24% contre le dollar et même la roupie indienne, qui a fait preuve de résistance, cède environ 3%. Graphique sur la variation de différentes devises émergentes contre le dollar : http://link.reuters.com/map94w Les analystes de JP Morgan estiment que la dépréciation des devises continuera de peser sur la performance de la dette libellée en devises locales. "Dans l'ensemble, nous nous attendons à une baisse de plus de 14% de l'indice GBI-EM en dollar sur l'ensemble de l'année 2015, qui en fera la troisième année consécutive de performance négative et la moins bonne en terme de performance annuelle depuis 2010", préviennent-ils. (Sujata Rao, Marc Joanny pour le service français, édité par Véronique Tison)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux