GRAPHES-Baisse de l'euro, jusqu'où ?

le
0

* Le spread de taux le valorise à $1,30 http://bit.ly/1sqPS2a * Le consensus Reuters le donne à $1,10 au plus bas à un an FXEUR * Objectif graphique à $1,2785 puis $1,2039 http://bit.ly/1uo03Fr 11 septembre (Reuters) - Le taux de change de l'euro ne figure pas parmi les objectifs de la Banque centrale européenne mais les responsables monétaires européens se félicitent d'avoir orchestré sa baisse et estiment que celle-ci doit se poursuivre. Dernier en date, Christian Noyer, le gouverneur de la Banque de France et membre du conseil des gouverneurs de la BCE, a déclaré jeudi : "on avait besoin de faire baisser l'euro, on a toujours besoin de faire baisser l'euro." Il a précisé que cette baisse de l'euro s'inscrivait dans le cadre de l'objectif de la BCE de ramener l'inflation au sein de la zone euro vers son objectif de moyen terme de près de 2% par an. La divergence des politiques monétaires et de l'évolution de la taille des bilans des banques centrales de part et d'autre de l'Atlantique plaident pour une poursuite de la baisse de la devise européenne contre le dollar EUR= . L'écart des rendements d'Etat à deux ans de part et d'autre de l'Atlantique, qui intègre les anticipations d'évolution des taux directeurs des banques centrales, valorise actuellement l'euro à 1,30 dollar. Graphique du spread de taux à deux ans Etats-Unis/Allemagne et l'euro/dollar : http://bit.ly/1sqPS2a La publication, lundi, d'une étude de la Fed de San Francisco montrant que les anticipations des intervenants de marché concernant les taux directeurs de la Fed étaient plus conservatrices que celles des membres de la Fed eux-mêmes avait contribué à pousser l'euro à un plus bas de l'année à 1,2858 dollar. La dynamique des bilans de la Fed et de la BCE va s'inverser avec l'arrêt prévu des achats d'actifs de la Fed prévu le mois prochain et l'effet des opérations de refinancement ciblés de la BCE puis des achats annoncés de titres adossés à des actifs (ABS) et d'obligations sécurisées, une évolution que le cours de l'euro a anticipé. Graphique du ratio des bilans Fed/BCE et l'euro/dollar : http://bit.ly/1rMeMFm La prévision médiane des stratégistes interrogés la semaine dernière par Reuters avant les annonces par la BCE d'une nouvelle baisse de ses taux directeurs et de ses projets de rachats ciblés d'actifs donnait un euro à 1,31 dollar à un mois, 1,30 dollar à 3 mois, 1,28 à 6 mois et 1,26 à douze mois. La fourchette basse de ces prévisions correspondait à un euro à 1,2860 dollar à un mois, 1,25 à trois mois, 1,20 à 6 mois et 1,10 à un an. FXEUR Du point de vue de l'analyse graphique, l'euro a enfoncé plusieurs supports depuis son pic de l'année atteint début mai à 1,3992 en séance, retraçant plus de 50% de ses gains par rapport au point bas de 1,2040 touché en séance fin juillet 2012 avec un prochain objectif à 1,2785 puis 1,2039. Graphique de l'évolution de l'euro/dollar depuis son point bas de juillet 2012 : http://bit.ly/1uo03Fr Sources : * Less to fear as the ECB takes the baton from the Fed. Global Macro Daily. Focus. 11 septembre 2014. * Assessing expectations of monetary policy. FRBSF Economic Letter. 8 septembre 2014. http://bit.ly/1oZ8IYr (Marc Joanny, édité par Dominique Rodriguez)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant