Granville : Gallon critique l'attitude de Michel

le
0

A l'issue de l'élimination de Granville (CFA 2) en quarts de finale de la Coupe de France face à l'OM, son entraîneur, Johan Gallon, a tenu à exprimer son regret de ne pas avoir vu Michel, le coach olympien, venir lui serrer la main après la partie.

La fête n’a pas été tout à fait parfaite pour Johan Gallon. Entraîneur à tout faire (il organise les déménagements de ses joueurs notamment), le coach de Granville, pensionnaire de CFA 2, était forcément un peu déçu par l’élimination de son équipe en quarts de finale face à l’OM jeudi soir (0-1) : « Quand vous perdez un match et êtes sortis d’une compétition, c’est toujours dur, surtout en perdant 0-1, même si mon gardien (Jérémy Aymes) a été géant ce soir (jeudi), a-t-il réagi en conférence de presse d’après-match  J’aurais aimé qu’on utilise mieux le ballon car on est capables de le faire. Mes joueurs ont été courageux, ils sortent par la grande porte. En face, il y a quand même des internationaux, nous on est de simples amateurs. »

Gallon : « C’est le monde amateur et le monde professionnel… »

Mais sa plus grosse déception est certainement le fait que Michel, son homologue marseillais ne soit pas venu le féliciter après le coup de sifflet final : « Je suis un peu déçu : il n’est même pas venu me serrer la main à la fin du match. Je trouve ça… Je ne sais pas. Je ne vais pas commencer à prononcer certains mots sinon on va dire : "Gallon, il dit n’importe quoi." Mais quand on est l’OM et qu’on bat une équipe de CFA 2… Je n’ai pas bougé de ma place car j’étais en train de regarder le beau public et tout ce qu’il s’est passé. Et un moment, je me retourne et je me dis : "Merde, Michel ne m’a pas serré la main. " Voilà, c’est comme ça, c’est le monde amateur et le monde professionnel… »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant