Granit Xhaka, Bâle au centre

le
0
Granit Xhaka, Bâle au centre
Granit Xhaka, Bâle au centre

Ce soir, Arsenal affronte le FC Bâle. L'occasion pour Granit Xhaka de retrouver son frère et son ancien club. Là où tout a commencé.

"Nous allons montrer au monde que même si nous sommes des adversaires pendant 90 minutes, nous allons rester unis comme des frères savent le faire. Un match n'interférera jamais entre nous." Les mots de Granit Xhaka lors de l'Euro 2016, à la veille d'affronter son frère en phase de groupes lors d'Albanie-Suisse, avaient composé l'une des phrases fortes de la compétition. Mais le destin est décidément taquin et n'en a pas fini avec Granit et Taulant. Alors que le plus jeune des deux frères commence tout juste à creuser son trou dans le onze de départ d'Arsène Wenger à Arsenal, profitant au passage de l'indisponibilité de Francis Coquelin, il va encore devoir jouer contre son frère, qui évolue au FC Bâle. Singulier pour un premier match en tant que titulaire en Ligue des champions avec les Gunners. Surtout qu'en plus de retrouver son frangin, il va faire face à sa première maison, le FC Bâle.

Beaucoup d'attentes autour de lui


"Ça sera encore plus spécial pour moi contre mon ancien club de Bâle. Mais j'espère qu'on pourra tous les deux se qualifier pour les huitièmes de finale", a-t-il instantanément posté sur Instagram, toujours dans son souci de caresser les siens dans le sens du poil. Comme lorsqu'il a opté pour la Suisse plutôt que pour le Kosovo et qu'il a tenu à remercier "la Suisse et les Suisses qui m'ont toujours respecté et qui m'ont apporté leur hospitalité, leur reconnaissance. C'est à mon tour de leur apporter quelque chose ". Mais plus qu'un produit suisse, Granit Xhaka est un pur produit bâlois. Nés à Bâle, Granit et Taulant débutent au FC Concordia Bâle avant de rejoindre le FC Bâle en 2002. Sans les mèches blondes, sans les muscles, sans les tatouages, Granit s'impose comme un rouage essentiel de toutes les équipes de jeunes pendant huit ans. Dès ses premiers pas avec les pros, les louanges pleuvent avant même qu'il ait mis le pied plus de cinq matchs sur le terrain. "Xherdan Shaqiri est le plus gros talent de Suisse... derrière Granit Xhaka", juge Thorsten Fink. Ottmar Hitzfeld, sélectionneur de la Nati à l'époque, clame que la Suisse a trouvé "le nouveau Schweinsteiger". Il faut dire que pour son premier match avec Bâle, il a frappé les esprits en marquant quatre minutes après son entrée en jeu contre Debrecen.

[VIDEO…


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant