Grandes écoles : alerte à la baisse du niveau au lycée 

le
0
La Conférence des grandes écoles redoute une baisse du niveau scientifique à l'entrée en classes prépa et craint que les élèves brillants issus des lycées les moins favorisés ne soient délaissés.

Forte de ses 226 établissements, la Conférence des grandes écoles (CGE) s'alarme de la réforme du lycée lancée en septembre dernier par Luc Chatel. Cette dernière présente selon eux un risque de «baisse du niveau». «Cette réforme a une conséquence directe sur l'enseignement supérieur, nous avons donc décidé de nous saisir du sujet», expliquait cette semaine Pierre Tapie, directeur de l'Essec et président de la CGE. «Le niveau de ceux que nous intégrons dans nos écoles n'est pas indépendant du bagage des jeunes qui passent le bac.» Ses membres ont décidé de monter un «observatoire» sur le sujet et de formuler des propositions à la rentrée.

Cette année 2010-2011, en première année d'enseignement supérieur, «un tiers des jeunes ne savent pas prendre de notes», affirme-t-il. Les aptitudes des étudiants inscrits en classes préparatoires, pourtant très sélectionnés, ont baissé. Nombreux sont ceux qui ne sont pas capables de rédiger une dissertation

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant