Grande Synthe, l'enclave verte du Nord

le
0
REPORTAGE - Capitale française de la biodiversité, Grande Synthe est devenue le symbole du développement durable en Nord-Pas-de-Calais.
C'est un trou de verdure encerclé par l'autoroute A16 et par les immenses cheminées de l'usine Arcelor-Mital. Pareille aux cités industrielles du Nord, Grande Synthe, 22 000 habitants, est faite de petits pavillons ouvriers et de barres d'immeubles en briques. Mais ici, quelques collines vertes se détachent dans le paysage pluvieux du mois de novembre. Ici encore, entre le bruit entêtant du chemin de fer qui vient nourrir Arcelor et celui de l'autoroute, on entend le chant des oiseaux, le bruit de l'eau et le vent dans les arbres. A certains endroits, les hauts peupliers et les haies non-taillées cachent le paysage des industries. Devant le lac, où le vent claque dans les voiles des bateaux, on oublie même que la grande ville, Dunkerque, se trouve à quelques kilomètres. Et pour cause, nous sommes dans la toute nouvelle «capitale française de la biodiversité». Un titre remporté face à 85 villes concurrentes qui a catapulté la ville du Nord sur la scène internationale d
...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant