Grande nouvelle : le RC Lens va bien !

le
0
Grande nouvelle : le RC Lens va bien !
Grande nouvelle : le RC Lens va bien !

Incroyable mais vrai, le dépressif RC Lens, en arrêt maladie depuis un paquet de temps, réapprend à sourire et à danser la vie. Le voilà même qui retrouve de l'ambition en se trouvant à 2 points du podium grâce à une série de 10 matchs sans défaite. L'extrasportif ? Là, en revanche, c'est une autre histoire…

La Ligue 1 est fade cette saison. Si, vraiment, il manque un truc : le RC Lens. Pas celui tout moribond, tristoune et inutile de la saison dernière, qui n'aurait d'ailleurs jamais vraiment dû retrouver l'élite et qui n'a fait que passer. Non, le vrai RCL, dans son vrai stade, avec son vrai public de tarés de la trompette, son beau maillot sang et or sans référence à l'Azerbaïdjan dessus, ses petits jeunes qui cartonnent, son ambition d'aller titiller les puissants. Comme si le pot de mayo était vide et qu'il fallait faire sans au moment de déguster sa barquette de frites. Merde alors, ça ne goûte pas pareil. Et si Kombouaré le bosseur dévoué a finalement décidé de rester cette saison pour s'occuper de l'équipe première redescendue fort logiquement en L2, il n'était cette fois plus vraiment question d'ambitionner la remontée en élite, en tout cas pas à court terme. Objectif 2017, tel semblait être le mot d'ordre dans les travées du nouveau stade Bollaert-Delelis, et le début de saison n'incitait guère à plus d'optimisme, loin de là : une place de relégable après 6 journées, une première victoire au bout de la 8e journée seulement… La crise extra-sportive, latente et inquiétante depuis qu'a filtré l'information selon laquelle le propriétaire Hafiz Mammadov avait de gros soucis financiers, se doublait d'une nouvelle crise sportive. Non seulement il ne semblait plus question de viser une promotion, mais il s'agissait en fait carrément d'essayer de sauver sa peau dans cette deuxième division si homogène et piégeuse… Une grande fébrilité, tel était l'état d'esprit général du côté de Lens jusqu'au milieu de l'automne.

Un Noël Ultra-généreux pour les Lensois

Une équipe besogneuse, un public qui kiffe


Mais depuis, tout a changé et les Sang et Or se sont mis à retrouver de l'ambition et ont cessé de regarder dans le rétroviseur. L'équipe n'est pourtant pas soudainement devenue une impressionnante machine à écraser ses adversaires, mais du moins elle ne perd plus, et elle gagne même le plus souvent. Difficilement, certes, presque toujours, mais elle prend les points. Le changement est spectaculaire. De la 1re à la 10e



Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant