Grande manifestation contre le "mariage pour tous" à Rome

le
0
 (Actualisé, nombre de manifestants à Rome, §6) 
    ROME, 30 janvier (Reuters) - Des dizaines de milliers 
d'Italiens ont manifesté samedi dans le centre de Rome pour 
demander au gouvernement de renoncer à un projet de loi 
autorisant le mariage et l'adoption pour les couples de même 
sexe. 
    Le texte a été présenté la semaine dernière au Parlement et 
devrait faire l'objet d'un vote en février mais le gouvernement 
est lui-même profondément divisé sur cette question et les 
adversaires du "mariage pour tous" espèrent donc le faire 
reculer, comme cela a été le cas à plusieurs reprises par le 
passé. 
    Les manifestants ont été acheminés en bus et en train de 
toute l'Italie pour participer à la manifestation au Circus 
Maximus, l'antique champ de courses de Rome situé entre le 
Palatin et l'Aventin. 
    "Nous exigeons que la loi soit retirée, ni plus ni moins", a 
déclaré l'un des organisateurs, Simone Pillon, particulièrement 
hostile à une clause permettant l'adoption par un homosexuel de 
l'enfant biologique de son partenaire. 
    "Nous ne pouvons pas accepter que des enfants paient le prix 
du caprice des adultes. Les enfants ont besoin d'un père et 
d'une mère", a-t-il ajouté. 
    Les organisateurs de la manifestation affirment avoir 
rassemblé deux millions de personnes à Rome. La police n'a pas 
donné d'estimation. Selon la municipalité, le Circus Maximus 
peut accueillir 350.000 personnes. 
    Ce rassemblement fait suite à celui des partisans de la loi 
sur "l'union civile", qui ont manifesté il y a une semaine pour 
soutenir le texte concernant les couples homosexuels comme 
hétérosexuels. 
    Le président du Conseil Matteo Renzi avait promis que la loi 
serait adoptée avant la fin de l'année dernière mais il s'est 
heurté à une résistance bien plus forte au sein de sa coalition 
gouvernementale que pour les autres réformes qu'il a 
entreprises. 
    Plusieurs responsables gouvernementaux, dont le ministre de 
l'Intérieur Angelino Alfano, membre du Nouveau Centre droit, 
partenaire minoritaire de la coalition, ont d'ailleurs participé 
samedi à la manifestation des opposants au projet. 
    Il y a une semaine, le pape François a rappelé l'opposition 
de l'Eglise catholique, toujours très influente en Italie, au 
principe du mariage pour tous, expliquant que la famille 
traditionnelle est "la famille que souhaite Dieu".   
    Selon les derniers sondages, 70% des Italiens pensent que 
les couples de même sexe doivent bénéficier d'une protection 
légale, notamment en matière d'héritage. Mais ils ne sont que 
24% à se prononcer en faveur de l'adoption par les couples 
homosexuels. 
 
 (Isla Binnie et Crispian Balmer; Tangi Salaün et Guy Kerivel 
pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant