Grande manifestation à Dublin contre la taxation de l'eau

le
0

DUBLIN, 11 octobre (Reuters) - Des dizaines de milliers de personnes ont défilé samedi à Dublin, la capitale irlandaise, pour dénoncer la fin prochaine de la gratuité de l'eau décidée par le gouvernement de centre droit à 18 mois des élections législatives. La nouvelle mesure, qui devrait coûter plusieurs centaines d'euros par an à chaque foyer irlandais, prendra effet au début de l'an prochain. Selon les organisateurs, 100.000 personnes ont participé à la manifestation. La police, elle, a avancé le chiffre de 30.000 manifestants. L'Irlande, qui est sortie l'an dernier du plan de sauvetage international mis en place en 2010, prévoit une croissance de son PIB de 4,7% cette année. Pour la première fois depuis sept ans, aucune nouvelle mesure d'austérité n'est inscrite au budget. Mais de nombreux Irlandais ne ressentent pas les effets de cette amélioration économique et dénoncent la politique gouvernementale. Paul Murphy, membre de l'Alliance anti-austérité (AAA) qui a appelé ses concitoyens à refuser de payer l'eau, a remporté une élection législative partielle dans le sud-ouest de Dublin. Il succède à un membre du parti au pouvoir Fine Gael élu au Parlement européen. "La reprise, c'est pour les riches, c'est pour un pour cent de la population (...) Ce n'est pas pour les travailleurs", a-t-il dit. Lors de cette élection partielle, 57% des électeurs ont voté pour des candidats hostiles à la taxation de l'eau et seulement 17% pour des partis de la coalition gouvernementale. (Conor Humphries, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux