Grande distribution : l'incroyable hold-up

le
6
D'après l'Ilec, l'association représentative des grandes marques nationales, ces compensations [...] alimentent de manière illicite la déflation.
D'après l'Ilec, l'association représentative des grandes marques nationales, ces compensations [...] alimentent de manière illicite la déflation.

Dans sa pile de courriers, Emmanuel Macron devrait trouver dans les prochaines heures une missive instructive, venant alimenter le dossier de la "guerre des prix". Le Point a eu accès à une copie de ce document. En plein débat parlementaire sur la loi croissance, l'Ilec, l'association représentative des grandes marques nationales, rappelle au ministre de l'Économie son souhait de voir adopter un texte "visant à rendre dissuasives les pratiques illicites des enseignes". Une vieille revendication. Il s'agit en fait d'en finir avec les rabais clandestins exigés par le distributeur au fournisseur.

Sauf que cette fois, élément exceptionnel, l'Ilec est allé jusqu'à chiffrer "ces sommes, non prévues lors de la signature des accords annuels, qui ont transité entre les mois de mars et décembre de [ses] entreprises vers [ses] clients". Le chèque global pour les exercices 2013 et 2014 s'élèverait ainsi à près de... 500 millions d'euros ! Soit deux fois la valorisation d'une entreprise comme la plateforme de partage de vidéos Dailymotion. Et on ne parle que des grands groupes...

Des compensations qui alimentent la déflation

D'après l'Ilec, ces "compensations [...] alimentent de manière illicite la déflation". L'association s'inquiète des effets sur les investissements, l'emploi et l'innovation. Richard Girardot, le patron de Nestlé France, filiale du numéro 1 mondial de l'agroalimentaire, avait exprimé les mêmes craintes dans une interview...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • indyta le lundi 4 mai 2015 à 17:58

    bah quand il faudrait etre implaccable..pour le bien du pays...c est le moment de montrer qui en a..

  • canddide le mardi 21 avr 2015 à 23:11

    c'est vrai que Nestlé lutte contre la déflation, avec leurs capsules nesspresso LOL, les yahourtiers avec leur entente illegale sur les prix aussi, evidemment !

  • siamonoi le mardi 21 avr 2015 à 19:35

    Nestlé ?? ce groupe suisse qui ferme des usines, revends les marques francaise a d'autres?Beuvais 165 personnes au chomage d'ici la fin de l'année. et dire que Macron va plier.

  • M7097610 le mardi 21 avr 2015 à 19:32

    c'est pourtant simple de lutter contre la grande distribution ! Que le gouvernement saisisse déjà l'autorité de la concurrence pour interdire les fusions des centrales d'achats mais surtout que la loi libéralise totalement l'implantation des commerces (hors surfaces agricoles) pour mettre fin aux monopoles territoriaux ! La grande distribution, c'est comme le notariat...un quasi monopole

  • M7520498 le mardi 21 avr 2015 à 19:30

    Mais a quand la fermeture effective et totale (de par le monde) des paradis fiscaux sans oublier car ça va de pair suppression totale et définitive (de par le monde ) de toutes liquidités . Vous avez là messieurs les dirigeants du monde de quoi rendre ce dernier, sans pleur sans grève et sans cris plus juste et plus humain ! L'Ancien .

  • titresyl le mardi 21 avr 2015 à 19:25

    la grande distribution..... les plus grands voie yous de la planete