Grande-Bretagne - Législatives : Nicola Sturgeon, la dame de fer de l'indépendance écossaise

le
0
La leader du SNP est sortie gagnante du grand débat à sept organisé à l'occasion des élections législatives en Grande-Bretagne.
La leader du SNP est sortie gagnante du grand débat à sept organisé à l'occasion des élections législatives en Grande-Bretagne.

La dame est de la trempe de Margaret Thatcher, le métal aussi dur, mais le sourire en moins. Nicola Sturgeon cherche à frapper, à étonner, à décontenancer, mais sûrement pas à séduire. C'est une sorte d'Alex Salmond à l'envers. Autant son prédécesseur à la tête du Scottish National Party (SNP), la formation indépendantiste écossaise, et du gouvernement régional d'Édimbourg jouait de son charme et de sa rondeur, autant Nicola Sturgeon, 44 ans, compte sur son punch pour l'emporter. Et à en croire les sondages réalisés à l'issue de l'unique débat télévisé de la campagne électorale pour les législatives du 7 mai, la native d'Irvine (ouest de l'Écosse) a remporté la mise. Lors de cette rencontre "à sept" qui s'est déroulée le 2 avril à Salford, près de Manchester, l'intéressée s'est imposée face au Premier ministre en exercice David Cameron, à Ed Miliband, son challenger travailliste, à Nick Clegg, l'allié libéral-démocrate au sein de la coalition gouvernementale de centre droit, ainsi qu'aux leaders des nationalistes gallois, des Verts et du parti anti-immigrant et europhobe UKIP.La femme politique la plus puissante du Royaume-UniLa désignation, le 14 novembre 2014, de Nicola Sturgeon à la présidence du SNP et, dès lors, au poste de Premier ministre régional a consacré une longue carrière de militante. La femme politique la plus puissante du Royaume-Uni a en effet rejoint le SNP dès l'âge de seize ans. Cette diplômée de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant