Grande-Bretagne : John Major démolit les pro-Brexit

le
0
L'ancien Premier ministre britannique conservateur Sir John Major s'engage contre le Brexit.
L'ancien Premier ministre britannique conservateur Sir John Major s'engage contre le Brexit.

À moins de trois semaines du référendum sur la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, les sondages donnent une légère avance aux partisans du Brexit grâce à la prééminence de la question de l'immigration dans la campagne. Devant la percée du camp du départ, les supporteurs du maintien ne parviennent pas à imposer leur thème de prédilection : les risques économiques d'une sortie de l'UE. L'ancien Premier ministre conservateur, Sir John Major, est un calme qui ne s'abandonne pas aux grandes démonstrations. Mais le référendum sur l'adhésion du Royaume-Uni à l'Union européenne, qui sera organisé le 23 juin, a fait sortir de ses gonds celui qui occupa le 10 Downing Street entre 1990 et 1997. Le successeur de Margaret Thatcher a dénoncé en termes virulents la campagne « sordide et trompeuse » des partisans du Brexit.

Sir John s'en est pris en particulier au chef de file des partisans du retrait, l'ancien maire de Londres, Boris Johnson, qualifié de « bouffon ». Il a fait voler en éclat l'un des arguments de campagne des « Brexiters », qui assure que la fin de la contribution britannique au budget communautaire permettra de financer le service national de santé. À écouter l'ancien chef du gouvernement, les leaders du camp du Brexit, à commencer par Boris Johnson, sont favorables à la médecine privée. L'intervention surprise, le 5 juin, de John Major, est bienvenue. Les anti-Brexit espèrent que les attaques de ce...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant