Grand rassemblement à Dresde en Allemagne contre la xénophobie

le
0

DRESDE, Allemagne, 10 janvier (Reuters) - Quelque 35.000 personnes se sont rassemblées contre le racisme et la xénophobie samedi à Dresde, ville de l'est de l'Allemagne devenue le centre de manifestations hebdomadaires contre l'immigration organisées par le mouvement Pegida. "Nous ne permettrons pas à cette haine de nous diviser", a déclaré la maire de Dresde, Helma Orosz, devant l'église Notre-Dame. Le rassemblement était co-organisé par la ville de Dresde et le Land de Saxe. Le mouvement Pegida (Européens patriotes contre l'islamisation de l'Occident) organise chaque semaine une manifestation à Dresde. La dernière a rassemblé 18.000 personnes lundi dernier, un taux de participation sans précédent. Lors de son message pour la nouvelle année, la chancelière Angela Merkel a condamné les manifestations contre les musulmans et a appelé les Allemands à tourner le dos à Pegida, qualifiant ses organisateurs de racistes dominés par la haine. Selon un récent sondage, réalisé avant l'attentat contre l'hebdomadaire satirique français Charlie Hebdo, qui a fait 12 morts mercredi, le nombre d'Allemands disant se sentir menacés par l'islam est en augmentation. S'exprimant quelques heures auparavant après une réunion de son parti, l'Union chrétienne-démocrate (CDU) à Hambourg, Angela Merkel a appelé au dialogue entre les cultures et mis en garde contre les préjugés. "Nous avons clairement dit que les événements en France, cet acte terroriste barbare, sont un défi pour chacun de nous, pour les valeurs que nous défendons (...)", a déclaré la chef du gouvernement en ajoutant qu'il ne fallait pas confondre l'islam et ses fanatiques. Angela Merkel, qui participera à la grande marche républicaine dimanche à Paris, a également salué la décision prise par plusieurs groupes musulmans importants d'organiser une veillée la semaine prochaine à Berlin. (Michael Nienaber et Andreas Rinke; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant