Grand Prix de Grande-Bretagne : Hamilton sort vainqueur d'une course folle

le
0
Grand Prix de Grande-Bretagne : Hamilton sort vainqueur d'une course folle
Grand Prix de Grande-Bretagne : Hamilton sort vainqueur d'une course folle

Malgré un départ manqué, Lewis Hamilton a tiré parti circonstances de course pour signer un cinquième succès cette saison et creuser à nouveau l'écart au classement sur Nico Rosberg, deuxième. Longtemps en tête de la course, les Williams ont craqué sous la pluie et offert la troisième place à Sebastian Vettel.

Lewis Hamilton est insubmersible. Au terme d’une course au scénario complètement fou, le champion du monde a signé un cinquième succès cette saison, son troisième à Silverstone, qui n’était vraiment pas acquis à la mi-course. Trustant la première ligne, les Flèches d’Argent n’ont pas passé le premier virage en tête, toutes deux dépassées par d’opportunistes Williams. Mais cela n’a pas entamé l’enthousiasme de Lewis Hamilton qui a su utiliser à son avantage les circonstances de course. Dans une course où la dégradation des pneus Pirelli permettait un seul arrêt lors des 52 tours au programme, le Britannique a fait le pari de s’arrêter en premier pour passer des gommes medium aux gommes dures. Ce choix lui a permis de prendre le meilleur sur Felipe Massa et Valtteri Bottas. Il a ensuite été le plus prompt à passer aux gommes intermédiaires quand la pluie a fait son apparition à une dizaine de tours du but. Le Britannique s’est ensuite offert une fin de course assez tranquille pour creuser à nouveau l’écart sur Nico Rosberg au classement du championnat du monde.

Williams du rêve au cauchemar, Vettel tire les marrons du feu

Si Lewis Hamilton a été en mesure de s’imposer, c’est en grande partie à cause de l’inefficacité des mécaniciens de Williams lors des changements de pneus. Systématiquement, Felipe Massa et Valtteri Bottas ont perdu une seconde, voire plus, sur les Mercedes dès lors qu’il a fallu changer les gommes chaussées sur les FW36. Ce qui aurait pu être un doublé incroyable s’est finalement transformé en de frustrantes quatrième et cinquième places pour l’écurie de Grove. En fin de course, Valtteri Bottas était même sous la pression de la Red Bull de Daniil Kvyat, le Finlandais étant en grande difficulté avec ses pneumatiques intermédiaires. Ce manque de rythme de la Williams a permis à un très opportuniste Sebastian Vettel de sortir de sa boite dans le dernier tiers de la course et arracher un podium inespéré pour la Scuderia Ferrari, tant le manque de rythme des Rouges était criant en début de course. Tout le contraire pour Kimi Räikkönen, qui semblait plus en forme que son coéquipier mais qui a pêché par excès de prudence, passant les gommes intermédiaires dès les premières gouttes de pluie sur une partie du circuit et qui a détruit ses pneus sur une piste insuffisamment humide. Alors qu’il pouvait viser le podium, le Finlandais termine à une désastreuse huitième place, à un tour de Lewis Hamilton.

Alonso sauve les meubles pour McLaren

Larguées en qualification, McLaren quitte Silverstone avec un petit point pour Fernando Alonso, qui ouvre son compteur cette année à la neuvième course. L’Asturien a pourtant connu un début de course catastrophique avec un accrochage avec son coéquipier Jenson Button au sortir du premier virage, le Britannique étant contraint à l’abandon juste après. Suite à un changement d’aileron avant interminable, Fernando Alonso est reparti en bas de classement mais a encore une fois montré sa capacité à rouler sur piste humide pour remonter et arracher le point de la dixième place face à la Sauber de Marcus Ericsson. Les deux derniers pilotes dans les points lors de ce Grand Prix de Grande-Bretagne sont les deux Force India de Nico Hulkenberg, septième, et de Sergio Pérez, neuvième, qui ont montré que la version B de la VJM07 était bien plus performante que sa devancière. Seuls treize pilotes ont terminé la course, avec un premier tour qui a été fatal aux deux Lotus de Romain Grosjean et Pastor Maldonado, qui sont entrés en contact au premier virage et ont été contraint de renoncer plus vite que prévu. A cela s’ajoutent l’absence au départ de la Sauber de Felipe Nasr, la sortie de piste coupable de Max Verstappen et l’abandon sur problème moteur de Carlos Sainz Jr. Tout ce petit monde a désormais rendez-vous dans trois semaines pour le dernier Grand Prix avant les vacances, le Grand Prix de Hongrie sur le tourniquet du Hungaroring.

F1 / GRAND PRIX DE GRANDE-BRETAGNE
Classement final après 52 tours - Dimanche 5 juillet 2015
1- Lewis Hamilton (GBR/Mercedes)
2- Nico Rosberg (ALL/Mercedes) à 10’’956
3- Sebastian Vettel (ALL/Ferrari) à 25’’443
4- Felipe Massa (BRE/Williams-Mercedes) à 36’’839
5- Valtteri Bottas (FIN/Williams-Mercedes) à 1’03’’194
6- Daniil Kvyat (RUS/Red Bull Racing-Renault) à 1’03’’955
7- Nico Hulkenberg (ALL/Force India-Mercedes) à 1’18’’744
8- Kimi Räikkönen (FIN/Ferrari) à 1 tour
9- Sergio Pérez (MEX/Force India-Mercedes) à 1 tour
10- Fernando Alonso (ESP/McLaren-Honda) à 1 tour
11- Marcus Ericsson (SUE/Sauber-Ferrari) à 1 tour
12- Roberto Merhi (ESP/Manor Marussia-Ferrari) à 3 tours
13- Will Stevens (GBR/Manor Marussia-Ferrari) à 3 tours

Abandons
Carlos Sainz Jr (ESP/STR-Renault) problème mécanique
Daniel Ricciardo (AUS/Red Bull Racing-Renault) problème technique
Max Verstappen (PBS/STR-Renault) sortie de piste
Pastor Maldonado (VEN/Lotus-Mercedes) accident
Romain Grosjean (FRA/Lotus-Mercedes) accident
Felipe Nasr (BRE/Sauber-Ferrari) boite de vitesses, n’a pas pris le départ
Jenson Button (GBR/McLaren-Honda) accident

Classement du championnat du monde pilotes (après 9 Grands Prix sur 19)
1- Lewis Hamilton (GBR/Mercedes) 194 points
2- Nico Rosberg (ALL/Mercedes) 177
3- Sebastian Vettel (ALL/Ferrari) 135
4- Valtteri Bottas (FIN/Williams-Mercedes) 77
5- Kimi Râikkönen (FIN/Ferrari) 76
6- Felipe Massa (BRE/Williams-Mercedes) 74
7- Daniel Ricciardo (AUS/Red Bull Racing-Renault) 36
8- Daniil Kvyat (RUS/Red Bull Racing-Renault) 27
9- Nico Hulkenberg (ALL/Force India-Mercedes) 24
10- Romain Grosjean (FRA/Lotus-Mercedes) 17
...

Classement du championnat du monde constructeurs (après 9 Grands Prix sur 19)
1- Mercedes 371 points
2- Ferrari 211
3- Williams-Mercedes 151
4- Red Bull Racing-Renault 63
5- Force India-Mercedes 39
6- Lotus-Mercedes 29
7- Sauber-Ferrari 21
8- STR-Renault 19
9- McLaren-Honda 5
10- Manor Marussia-Ferrari 0

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant