Grand Prix d'Italie : Monza sauvé par.... Heineken ?

le
0

Alors que Formula One Management a officialisé ce vendredi à Montréal un partenariat global avec la marque de bières Heineken, Bernie Ecclestone a confié que ce deal pourrait pérenniser le Grand Prix d’Italie à Monza.

Depuis plusieurs mois, l’avenir du Grand Prix d’Italie sur l’Autodrome Nazionale di Monza est entre pointillés entre déclarations contradictoires de l’Automobile Club d’Italie et de Bernie Ecclestone. Mais la course nationale de Ferrari pourrait bien être sauvée par... une marque de bière. Ce jeudi à Montréal, Formula One Management a officialisé, et surtout confirmé, un partenariat global pour plusieurs années avec la marque de bières Heineken. Un contrat qui pourrait offrir une solution à Monza puisqu’il a déjà été confirmé que la marque allait apposer son nom au Grand Prix d’Italie 2016, en lieu et place de Pirelli ces dernières années. « C’est quelque chose qui va probablement aider, a assuré Bernie Ecclestone en marge de cet événement. C’est très italien car, vous savez, c’est en Italie et c’est très, très, très politique... Il faut mettre toutes les personnes impliquées d’accord sur quelque chose. Et tous veulent sauver la course. » Mais, avec un « non, clairement », Bernie Ecclestone a confirmé que la pérennité d’un des circuits historiques, et appréciés des pilotes, au calendrier était loin d’être assurée, les négociations étant incertaines. « C’est à eux de jouer. Ils ont un contrat, ils ont un stylo. J’y crois, maintenant », a conclu Mister E.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant