Grand Paris Pierre : Intergestion se lance dans le Déficit Foncier

le
0

L’année 2013 des SCPI fiscales s’ouvre avec une nouvelle SCPI de Déficit Foncier : Grand Paris Pierre.

En 2012, seules les sociétés Urban Premium et Avenir Finance avaient proposé des SCPI de ce dispositif, mais leur succès encourage le développement de l’offre. En 2012, les SCPI de Déficit Foncier avaient collecté 30 millions d’euros, soit trois fois plus qu’en 2011, tandis que sur la même période, les SCPI Scellier voyaient leur collecte diminuer de 86%.

Grand Paris Pierre est proposée par Intergestion, spécialiste historique de la gestion de SCPI Malraux. La proximité des stratégies de gestion entre Malraux et Déficit Foncier est un atout pour la société. Avec Actigere, le groupe a choisi d’intégrer la prise en charge des travaux de rénovation. La filiale d’assistance à maîtrise d’ouvrage couvre l’ensemble de la chaine des travaux, des appels d’offre au suivi des chantiers.

Les acquisitions de la SCPI se feront exclusivement en Île-de-France, sur des biens à rénover comme des locaux d’habitation mais aussi des locaux commerciaux. Ce dispositif permettra aux investisseurs de déduire le montant des travaux de leurs revenus fonciers, sans plafonnement, et dans une certaine mesure, de l’imputer sur leur revenu global. L’efficacité fiscale du dispositif est croissante avec le niveau d’imposition.

Grand Paris Pierre ouvrira une première augmentation de capital de 5,1 millions d’euros le 27 mars prochain. Le prix de souscription a été fixé à 1 000 € et un minimum de 2 parts est requis pour tout nouveau souscripteur.

 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant