Grand Paris : «Il s'agit de réinventer la ville»

le
0
INTERVIEW - Alors que le métro automatique espère un milliard d'euros du projet de loi de finances pluriannuelle 2013-2015 qui sera présenté vendredi, Daniel Canepa, préfet de la région Ile-de-France, fait un point sur les projets du Grand Paris

LE FIGARO. - Les quatre premières réunions publiques pour la concertation sur le premier tronçon du métro automatique autour de Paris ont réuni 1300 personnes. Comment expliquez-vous cet engouement?

Daniel CANEPA. - Je ne suis pas du tout étonné de cet intérêt pour le Grand Paris Express. Car le transport, avec l'emploi et le logement, est l'un des trois sujets principaux de préoccupation des Franciliens. C'est bien pour cela que nous en avons fait le levier de la construction du Grand Paris. Il faut se rappeler que l'histoire du métro, à partir du début du XXe siècle a constitué l'axe majeur de la densification de la capitale intra-muros. Puis au début des années 1960, le préfet Paul Delouvrier lança, avec les villes nouvelles, le projet des RER. C'est donc une troisième phase qui se lance en terme d'aménagement du territoire pour l'Ile-de-France. Avec le Grand Paris, il s'agit de réinventer la ville. Et c'est toujours par le transport que cela passe.

Les contr...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant