Grand Paris : facture salée pour les usagers

le
5
Pour financer le Grand Paris, les tarifs des transports publics pourraient augmenter de 42% en douze ans. Les usagers devraient ainsi débourser 2,42 euros pour un ticket de métro contre 1,70 euro actuellement. » Ayrault lance son «nouveau Grand Paris»

2,42 euros. C'est le prix qu'il faudra payer en 2025 pour un ticket de métro, selon les nouvelles dispositions proposées mardi en conseil régional. Pour financer les travaux du Grand Paris, une augmentation des tarifs des transports publics est à l'étude, selon Le Parisien-Aujourd'hui en France. A raison de 3% par an pendant 12 ans, cela représente une hausse globale de... 42%!

Il faudrait ainsi débourser 161,40¤ en 2025 pour avoir accès aux cinq zones du passe Navigo, qui coûte aujourd'hui 113,20¤. Et 92,82¤ pour seulement deux zones, contre 65,10¤ à l'heure actuelle. La facture sera même encore alourdie par la hausse de la TVA sur les transports, qui passera de 7 à 10% au 1er janvier prochain. Une baisse de celle-ci à 5% était réclamée par les fédérations d'usagers mais Bernard Cazeneuve a rejeté leur demande.

Mais Jean-Paul Huchon, président de la région et du Stif, estime aujourd'hui que cette hausse n'est «pas souhaitable». Dans une lettre, rendue publique par Le Parisien-Aujourd'hui en France, il interpelle le premier ministre et attire son attention «sur les conséquences d'une éventuelle augmentation de 3 points de la TVA dans le secteur des transports publics». Il brandit le spectre des récentes manifestations au Brésil: «J'ai à l'esprit les conséquences qu'une décision similaire a pu avoir récemment à Rio de Janeiro et Sao Paulo notamment.»

Le Grand Paris comprend notamment un supermétro qui doit desservir 72 nouvelles gares autour de la capitale. Estimé à 26 milliards d'euros, le projet représente 4,5 milliards d'investissements pour le Syndicat des transports d'Île-de-France (Stif), qui définit les tarifs des différents moyens de transport et les programmes d'investissement.

Un budget contesté de longue date

Le budget du Grand Paris avait déjà été montré du doigt. Sur le site internet de la Société du Grand Paris (SGP), qui supervise le projet, celui-ci doit être financé par «des recettes fiscales affectées et le recours à l'emprunt». Taxe locale sur les bureaux, taxe spéciale d'équipement et imposition fofaitaire sur les entreprises et réseaux doivent rapporter un peu plus de 500 millions d'euros par an à la SGP. Recettes qui devaient être complétées «si nécessaire» par un soutien de l'Etat, à hauteur d'un milliard d'euros.

Face à l'ampleur du projet, ce complément s'est révélé nécessaire... mais impossible. L'ancien ministre du Budget, Jérôme Cahuzac, n'avait pas souhaité inscrire au budget prévisionnel de l'Etat le fameux milliard indispensable à la réalisation des travaux, suscitant la vive réaction des élus locaux. Sans annoncer de nouvelles garanties budgétaires, Jean-Marc Ayrault s'était pourtant engagé en mars dernier à ce que le projet voie intégralement le jour. A n'importe quel prix.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • rleonard le samedi 19 oct 2013 à 12:36

    la tva va augmenter de 7 a 10% mais pour les œuvres d'art, elle passe à 5,5%. c'est vrai qu'un picasso, c'est un achat de premiere nécessité, j'en ai d'ailleurs utilisé un hier pour me rendre a mon travail !!! Et comme tout chantier de ce type, la facture finale sera trois fois le prix annoncé. Et comme notre 1er sinistre dit que cela se fera n'importe quel prix, il y en a déjà qui se frottent les mains !!!

  • gnapi le vendredi 18 oct 2013 à 14:39

    La fraude dans les transports franciliens c'est 400 millions d'EUR par an.Suffit de diviser par le nombre d'"usagers" payant pour voir combien ils raquent pour ça.ET "ça" n'est que l'aspect fraude, pas le principal des coûts.

  • jean.e le vendredi 11 oct 2013 à 15:49

    ils ont la folie des grandeurs les parigos

  • stefdura le jeudi 10 oct 2013 à 13:52

    ce sera la province qui devra payer pour les parigos a la c... comme d hab

  • mlemonn4 le jeudi 10 oct 2013 à 11:21

    Comment les élus (droite/gauche) vont encore augmenter les impôts locaux et nous enfumer davantage sans réel changement pour l’usager. La région parisienne est au bord de l'asphyxie et l'argent du contribuable s’évapore! Un jeu subtil d’incompétence et de mauvaise gestion et de détournement de fonds publics? Des projets pas à la hauteur des enjeux; ex: l’A86, avec une économie basée sur l’auto, 6 voies de chaque côté étaient nécessaire! Quel gaspillage de temps et productivité!