Grand Ouest : l'aéronautique et l'informatique recrutent

le
0
L'agroalimentaire souffre alors que d'autres secteurs continuent de se développer.

Embauches en baisse, suppressions d'emplois, croissance au ralenti, le Grand Ouest n'est pas épargné par la crise. Dans l'automobile, le site PSA de Rennes va supprimer 1 400 postes. Dans les télécommunications, Alcatel a annoncé des licenciements. Pour répondre à la colère du secteur agroalimentaire, le premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a annoncé mercredi dernier un «pacte d'avenir» pour la Bretagne et le déblocage de 15 millions d'euros d'aide aux entreprises de la filière.

Pourtant, les cabinets de recrutement interrogés par Le Figaro observent une progression du nombre de leurs missions sur le dernier trimestre. «Le manque de visibilité en début d'année n'a pas changé, mais les entreprises, PME ou filiales de groupes bien positionnées, lancent des projets, notamment en direction de l'export, et recrutent», affirme Vincent Tharreau, manager chez Michael Page.

E...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant