Grain Corp. refuse de nouveau l'offre d'ADM

le
0

Commodesk - Pour la deuxième fois en moins d'un mois, le céréalien australien Grain Corp. a refusé une offre de rachat de la part de l'américain Archer Daniels Midland (ADM). Avec sa dernière proposition, ce dernier souhaitait porter sa participation dans le capital de Grain Corp. à 19,5%, contre 4,9% aujourd'hui, pour 12,20 dollars australiens (9,76 euros) par action.

Mais l'australien estime que la nouvelle offre continue de sous-évaluer ses actifs. ADM prend acte de cette décision, mais estime que son offre représentait une plus-value significative par rapport au cours de l'action. L'action Grain Crop valait 11,70 dollars australiens mercredi 12 décembre à la clôture. ADM n'a pas précisé s'il présenterait une nouvelle offre durant les prochaines semaines.

Grain Corp, privatisé en 1992, fait partie de l'indice ASX 100, qui regroupe les cent premières cotations boursières en Australie. Il est spécialisé dans la collecte ainsi que dans le stockage de céréales et rassemble environ 30.000 producteurs. Il assure également le transport par rail vers les terminaux portuaires d'exportation. Depuis trois ans, l'entreprise se développe en procédant à des acquisitions à l'étranger.

De son côté, ADM, basé à Decatur, dans l'Illinois, est l'un des premiers opérateurs céréaliers au monde. Sa principale activité est de convertir des céréales et oléagineux en produits alimentaires, en nourriture animale ou encore en produits industriels. Il possède 470 centres d'approvisionnement et 270 usines de transformation dans le monde.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant