Graffitis en hébreu sur l'abbaye de la Dormition à Jérusalem

le
2
    JERUSALEM, 17 janvier (Reuters) - Les autorités israéliennes 
ont ouvert une enquête dimanche après la découverte de messages 
anti-chrétiens gribouillés en hébreu sur les murs et les portes 
de l'abbaye de la Dormition à Jérusalem. 
    "Les idoles seront détruites", phrase tirée de l'office 
religieux juif, et "Chrétiens, allez en enfer", figuraient parmi 
les inscriptions inscrites au stylo feutre. Les écritures 
diffèrent, ce qui suggère la présence de plusieurs rédacteurs. 
    L'abbaye bénédictine est située sur le mont Sion dans la 
vieille ville de Jérusalem-Est, annexé par Israël en 1967. Elle 
se trouve près du site où les Chrétiens situent la Cène, le 
dernier repas pris par Jésus avec ses apôtres, ainsi que près du 
tombeau du roi David où les fidèles juifs se rendent en nombre. 
    "Nous ne laisserons personne mettre à mal la coexistence 
religieuse en Israël", a déclaré le ministre de la Sécurité 
intérieure, Gilad Erdan, en demandant à la police d'arrêter 
rapidement les auteurs de cet "acte méprisable". 
    Dans un communiqué, le patriarche latin de Jérusalem a dit 
espérer que les auteurs soient arrêtés "avant de mettre leurs 
menaces à exécution". 
 
 (Dan Williams; Danielle Rouquié pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Berg690 il y a 11 mois

    Pourquoi, il y aurait des faux coupables?

  • housssss il y a 11 mois

    c'est contraire à l'étique juive, ils devraient mettre des caméras pour attraper les Vrais coupables