Graff retire son projet d'introduction en Bourse de Hong Kong

le
0
Graff retire son projet d'introduction en Bourse de Hong Kong
Graff retire son projet d'introduction en Bourse de Hong Kong

HONG KONG (Reuters) - Le joaillier britannique Graff Diamonds a retiré son projet d'introduction en Bourse d'un milliard de dollars (807 millions d'euros) prévue en Asie cette semaine, la faiblesse des marchés boursiers menaçant de faire d'autres victimes dans la région.

Son prix d'introduction devait être fixé vendredi en vue de la plus importante mise en Bourse depuis le début de l'année, mais les investisseurs ont reculé dans un contexte d'aggravation de la crise de l'euro et de ralentissement économique en Chine.

"La baisse régulière des marchés d'actions s'est révélée être une barrière importante à la mise en oeuvre de cette opération pour le moment", a déclaré Graff dans un communiqué.

La société, fondée en 1960 et réputée pour ses gemmes géantes et diamants rares, devait faire son entrée en Bourse la semaine prochaine.

Certains analystes et gérants avaient commencé à s'interroger sur la valorisation de la société avant même le décrochage des Bourses mercredi, évoquant notamment la tendance au ralentissement des dépenses de luxe en Chine.

Tiffany & Co, grand concurrent de Graff, a d'ailleurs abaissé ses perspectives la semaine dernière en raison du tassement de la demande.

L'indice Hang Seng de Hong Kong a plongé de 12% depuis le 7 mai, date à laquelle les responsables de Graff, ses banquiers et ses conseillers ont commencé à rencontrer les investisseurs en vue d'évaluer l'intérêt pour cette IPO.

Le secteur du luxe a été particulièrement attaqué pendant cette phase de baisse des marchés, avec un recul d'environ 23% de Chow Tai Fook et de 14% de Tiffany.

Juliette Rouillon pour le service français, édité par Natalie Huet

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant