Graeme Shinnie : "On s'est retrouvés dans le même hôtel que les joueurs !"

le
0
Graeme Shinnie : "On s'est retrouvés dans le même hôtel que les joueurs !"
Graeme Shinnie : "On s'est retrouvés dans le même hôtel que les joueurs !"

Jeudi dernier, un groupe de supporters d'Aberdeen a réalisé le plus long déplacement de l'histoire du football européen pour aller voir les Dons jouer contre le FC Kairat Almaty, au Kazakhstan. Graeme Shinnie faisait partie de ce voyage. Au programme : 16000 kilomètres aller retour, une défaite et beaucoup, beaucoup de souvenirs.

Combien de supporters ont fait cet incroyable voyage jusqu'au Kazakhstan ? Pour ma part, j'ai voyagé avec deux personnes : ma copine et mon pote Greg. On ne fait pas partie d'un groupe de fans, mais on est quand même de fervents supporters ! Le soir du match, il y avait à peu près 80 supporters d'Aberdeen dans le stade. Je ne crois pas qu'il y avait de supporters d'Aberdeen qui habitaient au Kazakhstan. En revanche, nous avons rencontré des fans qui venaient du Kyrgyzstan, d'autres qui venaient de Baku, en Azerbaïdjan. Et j'ai même rencontré un fan des Dons qui avait fait le voyage depuis Bangkok ! Moi, je n'avais pas pris de banderoles, mais certains l'avaient fait. Nous, on avait nos maillots et nos écharpes !
Comment est-ce que l'idée d'un voyage si long a pu vous traverser l'esprit ? Ma copine et moi, nous avions décidé de ne pas partir en vacances d'été cette année. Alors, pour compenser, on avait décidé de suivre l'équipe d'Aberdeen partout où elle irait en Europe. Ma copine est institutrice. Lors du premier tour des qualification, les Dons sont allés jouer en Macédoine. Malheureusement, à cette époque, les vacances scolaires n'avaient pas encore commencé. On n'avait donc pas pu y aller. Pour le deuxième tour, Aberdeen jouait contre Rijeka, en Croatie. Cette fois, on y est allé ! Et on s'est promis qu'en cas de qualification, on irait au tour suivant. On ne s'attendait pas vraiment à jouer contre une équipe de l'Asie centrale pour une compétition européenne ! Mais, on l'avait dit, alors on l'a fait !
Comment s'est passé le voyage ? Le club n'a pas organisé le voyage, donc tout le monde a un peu voyagé de son côté. Nous, on a eu de la chance, parce que les billets les moins chers qu'on a pu trouver étaient ceux qui nous arrangeaient le mieux. On a pris un avion d'Aberdeen jusqu'à Londres, puis de Londres jusqu'à Baku. Comme nous n'avions pas de visas, nous n'avons pas pu sortir de l'aéroport pendant neuf heures. Dommage, parce que moi, j'aurais adoré voir la ville. Enfin, on a un pris un dernier avion de Baku jusqu'à Almaty. En tant que citoyens du Royaume-Uni, nous n'avons pas besoin de visas pour aller au Kazakhstan. Les joueurs et le staff ne voyageaient évidemment pas avec nous. Mais par chance, on s'est retrouvés dans le même hôtel que les joueurs ! Quand on…


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant