Graciée, Jacqueline Sauvage sera libre en avril

le , mis à jour le
3
La remise de peine accordée par François Hollande à Jacqueline Sauvage permet à cette dernière de demander sa libération sans attendre.
La remise de peine accordée par François Hollande à Jacqueline Sauvage permet à cette dernière de demander sa libération sans attendre.

Le président de la République, en application de l'article 17 de la Constitution et après avis du ministre de la Justice, a décidé d'accorder à Jacqueline Sauvage une remise gracieuse partielle de sa peine d'emprisonnement de 2 ans et 4 mois ainsi que de l'ensemble de la période de sûreté qu'il lui reste à accomplir. Cette grâce lui permet de présenter immédiatement une demande de libération conditionnelle. Comme le précise l'Élysée dans un communiqué, « le président de la République a voulu, face à une situation humaine exceptionnelle, rendre possible, dans les meilleurs délais, le retour de Mme Sauvage auprès de sa famille, dans le respect de l'autorité judiciaire ».

« Concrètement, le président a fait sauter le verrou de la peine de sûreté et il permet à Jacqueline Sauvage d'être accessible à une libération conditionnelle dès la mi-avril 2016 », se sont aussitôt réjouies ses avocates, Janine Bonaggiunta et Nathalie Tomasini, reçues une nouvelle fois dimanche à 18 heures par le chef de l'État qui les a informées de sa décision. Jacqueline Sauvage avait tué son mari en 2012 après plusieurs dizaines d'années d'un enfer conjugal fait de coups et d'abus sexuels sur ses propres filles et avait été condamnée à 10 années de réclusion par la cour d'assises du Loiret. L'avocate générale avait requis entre 12 et 14 ans de prison, mais sans retenir la préméditation contre Jacqueline Sauvage, 65 ans, initialement...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • boudet il y a 10 mois

    Et pourquoi la laisse-t-il encore en prison 2 mois et demi ??

  • RBONHOF il y a 10 mois

    Bravo MR HOLLANDE, ce geste vous honoreHonte au jury populaire qui a condamné cette dame !aux membres de ce jury populaire, comment auriez vous réagi si on violait votre mère ou votre fille ?

  • RBONHOF il y a 10 mois

    Bravo MR HOLLANDE, ce geste vous honoreHonte au jury populaire qui a condamné cette dame !