Gracié par Poutine, Khodorkovski a été libéré

le
0
À la surprise générale, l'ancien oligarque, ennemi juré du président russe, a pu quitter sa cellule de Carélie vendredi, pour une destination encore inconnue.

De notre correspondant à Moscou,

Vladimir Poutine a pris tout le monde de vitesse. Douze heures après que le chef du Kremlin, a annoncé, à la surprise générale, qu'il gracierait Mikhaïl Khodorkovski, le plus célèbre prisonnier de Russie, est sorti de sa cellule de Segheja, en Carélie, dans le grand Nord Russe. Gardé secrète, sa destination a finalement été révélée par l'administration pénitentiaire: l'Allemagne, où sa mère est actuellement soignée. La nouvelle a surpris tout le monde, à la fois ses avocats qui étaient dans l'ignorance des intentions et du sort de son client, mais également les télévisions d'État qui ont consacré à l'événement un écho minimal.

Rien ne laissait prévoir un tel dénouement. L'ancien oligarque et patron de la société pétrolière Ioukos, condamné en 2005 p...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant