Grâce partielle "étonnante" pour Jacqueline Sauvage, selon l'USM

le
2

La présidente de l'Union syndicale des magistrats (USM, majoritaire) Virginie Duval a jugé lundi 1 février "étonnante" la grâce partielle accordée par François Hollande à Jacqueline Sauvage, en s'interrogeant sur "l'influence des groupes de pression" dans ce dossier. Durée: 01:28

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M5319573 il y a 10 mois

    cette magistrate s'étonne ? elle n'a surement jamais vécu, et c'est tant mieux, une aussi épouvantable expérience , mais l'accusée et ses filles si.... récemment un policier qui a abattu en tirant dans le dos du fuyard a été acquitté...(il s'était senti menacé..) 2 poids 2 mesures ?? dans le cas de mme Sauvage il a été fait preuve d'humanisme bravo... !! cela ne changera cependant pas ma pensée pour le vote à venir...

  • dgui2 il y a 10 mois

    Elle n'a qu'à inscrire HOLLANDE sur le MUR DES C.O.N.S si elle n'est pas contente......