Grâce au «buzz», Apple a économisé 650 millions

le
0
À deux jours de l'annonce du nouvel iPhone 5, Apple a déjà bénéficié d'une vaste campagne de rumeurs dans les médias.

Une date, le 12 septembre ; un chiffre, le 5 en ombre portée ; le tout sur une invitation envoyée à la presse... Il n'en fallait pas plus pour qu'Apple, passé maître dans l'art de générer les rumeurs, enflamme à nouveau la Toile. Google recense plus de 7 milliards de pages Web mentionnant le nouveau smartphone qu'Apple devrait dévoiler ce mercredi - l'iPhone 5 -, dix fois plus que l'occurrence de son concurrent Samsung Galaxy.

Pour la marque à la pomme, les enjeux liés au lancement d'un iPhone, mais aussi aux rumeurs qui le précédent, sont colossaux. D'abord parce que les 86 millions d'iPhone vendus sur le seul territoire américain depuis 2007 ont généré 50 milliards de dollars de chiffre d'affaires, comme l'a révélé Apple cet été. Sur la même période, Apple a écoulé plus de 243 millions de ses smartphones dans le monde. Mais en cinq ans, la donne a changé. L'américain, qui peut se targuer d'avoir «inventé» ce segment de marché, ne détient plu

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant