GPA : une société propose des réunions d'information en France

le
1

Malgré l'interdiction légale et les plaintes déjà déposées, des promoteurs de la gestation pour autrui semblent décidés à informer des couples français.

Est-ce une nouvelle provocation?, se demandent les Juristes pour l'Enfance. Ou bien une volonté de démontrer que les promoteurs de la gestation pour autrui (GPA) se jouent de la loi française? Un mois après la plainte de l'association contre l'agence américaine Extraordinary Conceptions, non seulement celle-ci annonce son retour en France, mais une autre société proposant des mères porteuses, Circle Surrogacy, organise des «réunions d'information» à Paris ce week-end. Et c'est Mario Caballero, le directeur d'Extraordinary Conceptions, qui se fait un malin plaisir d'alerter le Figaro sur l'arrivée de ses concurrents...

«On va rajouter cela à notre dossier, affirme Aude Mirkovic, porte-parole des Juristes pour l'Enfance. Mais en fait, notre enquête est très facile: les agences de GPA se vantent ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le samedi 22 fév 2014 à 19:52

    A L'HOPITAL...Bonjour ! C'est la réception ? J’aimerais connaître l'état de santé d'un patient... Quel est le nom du patient ?... Il s'appelle Jean Dupont et il est à la chambre 302...Un instant je vous prie, je vous passe l'infirmière...Après une longue attente : bonjour, ici Françoise l'infirmière de service. Que puis-je pour vous ? J'aimerais connaître l'état du patient Jean Dupont de la chambre 302.