GPA : les députés de gauche gênés aux entournures

le
0
Même s'ils sont favorables à la circulaire Taubira, ils regrettent le moment choisi.

Embarras et langue de bois. Les députés de gauche ont eu beaucoup de mal à justifier, mercredi, la circulaire signée par Christiane Taubira facilitant la délivrance de certificats de nationalité française aux enfants nés de mères porteuses à l'étranger. Beaucoup d'entre eux reconnaissent que le moment «n'est pas bien choisi». Mais ils se refusent à critiquer la ministre de la Justice, que le premier ministre a laissée bien seule, dans l'arène, pour répondre mercredi après-midi aux questions des députés de l'opposition dans l'Hémicycle. Pour aider ses troupes, le patron des députés PS, Bruno Le Roux, leur a fourni en réunion de groupe les arguments destinés à être opposés à la droite sur le thème de «l'instrumentalisation». «Tout le monde était content d'être blindé», résume un nouveau député socialiste à l'issue de cette réunion.

Dès potron-minet, le ministre chargé des...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant