GP du Canada : " La situation aurait pu devenir dangereuse " pour Grosjean

le
0
GP du Canada : " La situation aurait pu devenir dangereuse " pour Grosjean
GP du Canada : " La situation aurait pu devenir dangereuse " pour Grosjean

Aucune des deux Lotus n'est parvenue à rallier la ligne d'arrivée du Grand Prix du Canada dimanche à Montréal. Pour ce qui est de Romain Grosjean, la panne qui l'a contraint à l'abandon se situe à l'arrière de sa monoplace. « L'aileron arrière de ma voiture s'est cassé. Pour moi, il était plus sûr d'abandonner, a confirmé le pilote français après la course. La situation aurait pu devenir dangereuse. »

Une fin de course prématurée qui vient plomber un week-end compliqué pour l'écurie Lotus. « Nous avons encore beaucoup de travail, confesse Romain Grosjean. On va rentrer et essayer de comprendre d'où est venu ce problème pour être plus fort dans les prochaines courses. » Il reste donc deux semaines aux ingénieurs pour travailler sur la voiture avant la prochaine manche du championnat du monde, qui se déroulera en Autriche le 21 juin.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant