GP du Brésil : Une minute de silence dimanche avant la course

le
0
GP du Brésil : Une minute de silence dimanche avant la course
GP du Brésil : Une minute de silence dimanche avant la course

Suite aux attentats de Paris, la F1 va observer une minute de silence avant le départ du Grand Prix du Brésil dimanche à Interlagos.

Les attentats qui ont frappé Paris samedi soir sont dans tous les esprits, même à Interlagos, où se courra dimanche le Grand Prix du Brésil de F1. Toute la communauté du paddock observera une minute de silence en mémoire des victimes de ces attentats quelques instants avant le départ de la course. En plus de cela, Romain Grosjean portera un brassard bleu-blanc-rouge tout au long du week-end à cette même fin.

La réaction... particulière de Jean Todt

En marge de la troisième séance d’essais libres samedi après-midi, le président de la Fédération Internationale de l’Automobile Jean Todt s’est exprimé à ce sujet et n’a pas hésité à faire un parallèle que l’on peut qualifier de particulier entre les attentats de Paris et une cause qui lui est chère, la sécurité routière. « On a prévu de faire quelque chose demain à l’occasion de la célébration de la journée des victimes de la route. Tous les jours sur les routes, il y a 3 500 personnes qui meurent. Tous les jours sur les routes, il y a trente fois plus de personnes qui meurent que dans l’attentat à Paris, a déclaré Jean Todt au micro de Canal+. Nous avions décidé d’une minute de silence, et, évidemment, nous ne pouvons pas ignorer ce qui s’est passé à Paris. Donc, nous marquerons un moment d’attention par rapport à ce qui est arrivé à Paris. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant